Idriss Omar Alpharou : « Vacciner c’est bien, mais évaluer la qualité est encore mieux »

Le PRAPS a fait face à la presse pour évaluer la question du pastoralisme en mettant l'accent sur la santé animale.
Cette rencontre ouverte à Dakar était l'occasion pour les 6 pays du Sahel de faire de la santé animale leur cheval de bataille. Objectif : protéger les animaux contre les maladies contagieuses.
De ce fait, Omar Alpharou souligne que « vacciner c’est bien, mais évaluer la qualité est encore mieux ».
Pour le coordinateur national de la santé animale, l’élevage reste une priorité pour le développement...


Lundi 11 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :