Ibrahima Macodou FALL, DG NSTS : « Le président Macky Sall a gagné son pari de la relance des activités de la Nsts… »


Ibrahima Macodou FALL, DG NSTS : « Le président Macky Sall a gagné son pari de la relance des activités de la Nsts… »
A la veille de la Tabaski, plus de 100 travailleurs de la Nouvelle Société Textile du Sénégal (Nsts), retraités pendant la période d’arrêt de l’usine, ont perçu leurs indemnités de départ. Un paiement inattendu qui ne s’est pas fait dans l’usine depuis plus de 10 ans. C’est pourquoi, la joie se lisait  sur les visages.

« Le président Macky Sall a eu raison de soutenir la relance de la Nouvelle Société Textile du Sénégal (Nsts) de Thiès, la seule entreprise industrielle qui fonctionne actuellement à Thiès et qui emploie, après quelques mois d’activités seulement, une centaine d’employés ». Cet avis a été exprimé la veille de la Tabaski par la centaine de travailleur de l’usine, retraités pendant la période de chômage technique intervenu il y a plus de 10 ans. En effet, ces travailleurs ont perçu leurs indemnités de départ à la retraite et la Nsts a totalement respecté son engagement de payer ces indemnités aux retraités tout en considérant les années de chômage technique dans le calcul. Il s’y ajoute l’accompagnement financier de toutes les veuves à hauteur de 25.000 F Cfa par veuve. C’est ainsi que les retraités et le personnel en activité ont affiché le grand sourire et selon eux, « les faits donnent  totalement raison au président Macky  qui a fait confiance à un Sénégalais bon teint, en l’occurrence un fils de Thiès, Ibrahima Macodou Fall connu pour son engagement pour la ville « Et au finish, disent-ils, les faits sont irréfutables avec un outil qui a été bel et bien relancé, une production réelle et une centaine de personnes qui travaillent et qui touchent leurs salaires et des avances de Tabaski comprises entre 60.000 F Cfa et 100.000F Cfa, des retraités qui sont rétablis dans leurs droits. Selon eux, l’impact économique et social de la relance de la Nsts est déjà perceptible dans la ville et a fait naitre  à Thiès un immense espoir. l’illustration en a été donnée par le fait que le directeur de l’usine a reçu à ce jour plus de 3000 nouvelles demandes d’emplois et ce point de vue, tous les Thièssois doivent aujourd’hui faire  bloc pour soutenir cette entreprise emblématique de la  ville de Thiès, et louer la décision pertinente du président  Macky Sall qui s’est personnellement impliqué pour la reprise des activités de la Nsts « , disent-ils.

Pour rappel, c’est lors du conseil des ministres décentralisé  à  Thiès que Macky Sall avait annoncé des mesures concrètes de relance  analysée, à la Nsts . Une annonce analysée, à l’époque, par de nombreux observateurs comme une annonce politique. Mais aprés moins d’un an, elle est en train de prendre forme. Selon Ibrahima Macodou Fall, directeur général de la Nsts , « le président Macky Sall a gagné son pari de la relance des activités de la Nsts. La vision pragmatique du président Macky Sall qui a surpris tout le monde en venant visiter la Nsts , contre l’avis de certain de ses proches , a pris le dessus sur les affabulation de tout genre qui ont pollué la ville sur la situation de cette entreprise qui avait cessé ses activités depuis 10 ans « . Selon lui, c’est un énorme chantier en perspective pour le Groupe Nsts et l’Etat, avec surtout la modernisation en vue d’ici 2016 du tissage , avec l’installation  de nouveaux métiers et le remplacement de la filature classique qui date de 1970, pour un coût global de plus de 3 milliards  de F Cfa. Selon lui, si le contentieux de la Sotexka de Kaolack et Louga est vidé , la Nsts pourra autofinancer ce projet de modernisation et s’inscrire dans la dynamique de la montée en puissance qui va accroitre le nombre d’employés.

Source : L’AS
 
Lundi 28 Septembre 2015
Dakaractu




1.Posté par el le 29/09/2015 11:09
Félicitations Prézi!!!



Dans la même rubrique :