Ibrahima Diagne, Président de la ligue de Basket de Dakar : « Nous ne voulons plus nous contenter d’organiser des matches… »


La ligue de Dakar de Basket a organisé, vendredi dernier, la nuit de l’excellence. C’était pour fêter les meilleurs acteurs de ce sport à la fin d’une belle saison. Dans cet entretien, son Président Ibrahima Diagne est revenu longuement sur les raisons de l’organisation de cette soirée, les objectifs visés et le Plan de développement du basket régional pour les trois prochaines années.

La ligue de Dakar de basket dont vous êtes le Président a organisé, vendredi dernier, la nuit de l’excellence. Pouvez-vous revenir sur la pertinence de cette soirée ?
« La nuit de l’excellence c’est une de nos innovations majeures qui sera inscrite dans l’agenda de la ligue. A travers cette manifestation, nous montrons non seulement notre reconnaissance aux acteurs du basket dakarois mais aussi, nous faisons leur promotion. Je profite de cette occasion pour saluer l’excellence de ces acteurs mais surtout la petite catégorie qui, je le rappelle, reste notre priorité. Il faut dire que cette première édition de la nuit de l’excellence a vu la participation de tous les clubs, les membres du comité directeur, les personnes ressources du basket et les entreprises partenaires ».

Quels sont les objectifs qui ont été visés lors de cette première édition ?
« Quatre objectifs ont été visés lors de cette soirée de l’excellence. En premier temps, nous avons récompensé les meilleurs pratiquants notamment les jours, techniciens de l’élite, petites catégories, etc. le meilleur arbitre et le supporter modèle ont aussi été primés. L’autre objectif visé c’est de rendre hommage à tous ceux qui nous ont accompagné cette saison. Nous avons honoré et félicité les autorités municipales de Dakar et de Guédiawaye, les anciens basketteurs et les directeurs de société pour leur soutien sans faille. Ensuite, nous visons la promotion du basket dakarois que nous voulons faire un produit rentable. Nous ne voulons plus nous contenter d’organiser des matchs mais, créer des projets avec des partenaires. C’est donc une manière pour nous de solliciter leur accompagnement. Enfin le quatrième objectif est de raffermir les liens entre les acteurs du basket autour d’un cocktail de clôture de la saison ».

Lors de la nuit de l’excellence vous avez également dévoilé votre Plan de développement du basket régional pour les trois prochaines années. Qu’en est-il réellement?
« Le Plan de Développement du basket-ball régional est en étroite ligne avec le Plan Sénégal Emergent (PSE) qui fait du sport le moteur du développement socio-économique. Il est axé autour de cinq principes fondamentaux : organiser des compétitions, revaloriser les moyens, renforcer les capacités, avoir un financement substantiel et une nouvelle forme de gouvernance. Pour atteindre notre objectif, la ligue de Dakar de Basket-ball va mettre sur pied sept grands projets. Il s’agit du basket á l’école, le retour du «rap’attak» (organisation de matchs dans les quartiers), mais sous la formule du «3*3», la mise en place d’une académie d’excellence. Pour la mise en œuvre de ces projets, nous comptons sur une bonne communication (site internet, réseaux sociaux, émission télé «5éme quart-temps» déjà conceptualisée) et la recherche de moyens par la vente de produits dérivés et le système «crowd funding» (financement participatif) ».
Mercredi 7 Septembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :