ITALIE : la mafia a détourné des aides aux migrants

La mafia calabraise est soupçonnée d'avoir infiltré en Italie des centres d'accueil pour migrants. Quelque 68 personnes ont été arrêtées par la police ce lundi. Elles feraient partie d'un clan proche de la Ndrangheta, puissant groupe mafieux.


C'est dans l'un des plus grands centres d'accueil pour demandeurs d'asile d'Europe, celui de l'Isola Capo Rizzuto, en Calabre, que la mafia aurait détourné des fonds publics : 36 millions d'euros selon les enquêteurs, sur un peu plus de 100 millions pour nourrir les migrants.

Ce centre de 1 200 places est géré par une association catholique, Misericordia, qui a confié à des sociétés proches de la mafia le contrôle de la nourriture. « Un jour, ils ont porté 250 repas pour 500 migrants. Et non seulement il y en avait peu, mais en plus c'était de la nourriture qu'on donne aux cochons » ont raconté les enquêteurs. La police a aussi arrêté un prêtre qui aurait reçu plus de 130 000 euros pour « assistance spirituelle » aux migrants.

Selon l'Autorité nationale anti-corruption, l'infiltration de la mafia n'est pas un cas isolé. Les sociétés du même clan ont livré aussi les repas au centre de Lampedusa, en Sicile.

Des centres d'accueil de migrants qui se sont multipliés dans le pays : ils comptent, aujourd'hui, 175 000 places, contre 22 000 en 2013. Mais les contrôles de l'Etat sont peu fréquents sur place. Et ce, alors que le budget pour l'accueil des migrants représente 3 milliards d'euros pour l'année 2017.
Lundi 15 Mai 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :