INTIFADA A GRAND-YOFF : Et si Mame Mbaye Niang et Youssou Ndour avaient demandé la protection de Mimi Touré pour pouvoir entrer?


La caravane de la Coalition Benno Bokk Yakaar, dirigée respectivement par Youssou Ndour, ministre conseiller de Macky Sall et Mame Mbaye Niang, ministre de la Jeunesse a été violemment attaquée vendredi 14 juillet à Grand-Yoff par des jeunes militants de Khalifa Sall, tête de liste de la coalition Manko Taxawu Senegaal. Pire,  le convoi musical des deux ministres a été formellement interdit par ces mêmes jeunes d’entrer à l’intérieur de Grand-Yoff en faisant abattre sur eux une pluie de projectiles. Ce qui déclencha une débande générale avec abandon sur place de centaines de chaussures et du matériel de campagne important.  Ce qui est une chose grave mais rare à Grand Yoff. Rare car des manifestations de l'APR sans heurts ont très souvent été organisées au niveau de Grand-Yoff à des moments de forte tension politique. L’exemple le plus patent, c’est qu'au moment où Khalifa Sall venait d’être arrêté et envoyé à Reubeus pour  détournement présumé de deniers publics, le conseiller à la Présidence  Cheikh Ndiaye, natif de Grand-Yoff, organisait devant le Foyer des Jeunes, juste en face de la permanence de Khalifa Sall, un méga-meeting présidé par Mimi Touré. Aucun incident n’a été signalé ce jour-là, même si l’Envoyée Spéciale de Macky Sall,  à l'occasion, ne s'était pas gênée pour jeter de grosses pierres dans le marigot de Khalifa Sall. Du reste, Mimi Touré a eu à présider depuis lors des rencontres politiques en plus de ses visites à pied au coeur du Grand Yoff traditionnel auprès de ses militants endeuillés ou à l'occasion du baptême de leur enfant sans que les ouailles de Khalifa Sall n'aient jamais songé à l’attaquer encore moins à lui interdire l’accès de la commune. Certainement parce qu’ils savent que Mimi Touré, bien que bon chic-bon genre d'apparence,  sait se mouvoir  à l'aise dans le milieu interlope de Grand Yoff, commune la plus criminogène du pays. Elle s'est toujours déplacée avec un bouclier impressionnant  composé de jeunes issues des profondeurs de Grand Yoff, tous passionnément dévoués à la cause de "mère bi" comme ils appellent affectueusement l'ancienne premier ministre. Après les incidents violents de vendredi, le maire de la commune, Madiop Diop a expliqué sur la radio locale qu'en 2016 son convoi et celui de Mimi Touré se sont souvent croisés durant la campagne du référendum sans qu'aucun incident n'ait eu lieu. Il a aussi indiqué que lui et l'ancienne PM se sont à chaque fois salués courtoisement. Une sorte de paix des braves tacite qui existait et qui visiblement a volé en éclats. Ce qui ironiquement pourrait laisser penser que Youssou Ndour et Mame Mbaye Niang auraient peut-être dû demander la protection de Mimi Touré pour entrer tranquillement dans  Grand-Yoff et s'éviter cet après-midi "chaud, chaud". 
Dimanche 16 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :