INTERDICTION DU RASSEMBLEMENT AU STADE LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR : Matar Bâ «sauve» le camp du «OUI»


INTERDICTION DU RASSEMBLEMENT AU STADE LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR : Matar Bâ «sauve» le camp du «OUI»
A croire que la raison a fini par l’emporter du côté du camp du pouvoir. En effet, les apéristes et leurs alliés du camp du "Oui" qui avaient prévu de tenir leur méga meeting de clôture de la campagne du référendum au stade Léopold Senghor, demain vendredi y ont renoncé.
Et s’il en est ainsi, c’est aussi parce que le ministre des Sports, Matar Ba, est passé par là. Le ministre a fait savoir à ses camarades qu’il ne pouvait pas mettre le stade à leur disposition pour un rassemblement de cette envergure à une semaine d’un match capital pour l’équipe nationale de football qui joue sa qualification pour la Can 2017. Matar Ba a ainsi conseillé au front du "Oui" d’aller voir ailleurs.
Cela, pour éviter de dégrader la pelouse déjà mal en point du stade Lss, au risque de provoquer une contre-performance des "Lions" qui aurait des conséquences fâcheuses. Pour un Etat qui a mis 150 millions dans l’organisation de ce match Sénégal-Niger du 26 mars à Léo-poète, décision ne pouvait être plus sage que celle-là. Finalement, ce méga meeting de clôture de la campagne du "Oui" que SMS va présider et dont le ministre distributeur automatique de millions, Moustapha Diop, est le maître d’œuvre devrait se tenir vendredi, à partir de 16 heures, à l’espace public de Diamalaye. Et même là, il y a lieu de s’interroger. Car à moins d’aller sur la place entre Diamalaye et la Bceao, il n’y a presque plus d'espace là-bas, à cause justement des travaux de prolongement de la Vdn. En tout cas, on verra bien demain...
 
Jeudi 17 Mars 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :