INSULTES DANS LES RÉSEAUX SOCIAUX : « C’est l’opposition qui finance des individus afin de faire passer leur haine » (Mamadou Guissé, Apr/Hann Bel-Air)

Depuis quelques semaines, des injures sont adressés à des personnalités sénégalaises. Responsable de l’Alliance pour la République (APR) au niveau de la commune de Hann Bel-Air, Mamadou Guissé accuse l’opposition d’être derrière ces attaques.


INSULTES DANS LES RÉSEAUX SOCIAUX : « C’est l’opposition qui finance des individus afin de faire passer leur haine » (Mamadou Guissé, Apr/Hann Bel-Air)
«L’objectif des réseaux sociaux, c’était de permettre à tout un chacun de s’exprimer, d’échanger et de voyager au-delà des frontières. » L’idée a été dévoyée, selon le responsable ‘’Apériste’’ de Hann Bel- Air, Mamadou Guissé. Ce Sénégalais vivant aux Etats-Unis déplore les insultes qui inondent la toile. D’ailleurs, il incrimine l’opposition sénégalaise d’être derrière tout cela.
« Je mets cela au profit de l’opposition qui, par manque d’arguments, de vision, préfère financer ces individus qui sont perdus afin de faire passer la haine qu’ils ont à travers ces gens », laisse entendre M. Guissé, regrettant un niveau très bas du débat.
S’adressant aux politiciens, il affirme qu’ils doivent savoir que leurs comportements sur les plateaux de télévision, dans les radios, les discours qu’ils tiennent, les fausses informations qu’ils véhiculent, tout ça se répercute sur la population qui n’est pas tout le temps éduquée.
« Tout Sénégalais qui n’a pas eu la chance de cerner la véracité des propos, a tendance à sauter sur ce qu’il ramasse à travers les émissions et cette colère qui grandit. Et certains, par manque d’encadrement, d’éducation politique, n’ont pas un autre moyen d’exprimer leur sentiment que d’insulter », analyse-t-il. Malgré tout, le responsable APR de Hann Bel-Air déclare que force reste à la loi.
« Un pays ne peut, sur la pression de certains individus délabrés, dégradés, se faire traîner dans la boue sous prétexte de la démocratie. La démocratie, c’est pour positiver, non pas une occasion pour jeter un discrédit, rabaisser les institutions au plus bas niveau. »
En ce qui concerne leur victoire au niveau de la commune lors des élections législatives du 30 juillet dernier, Mamadou Guissé s’en satisfait malgré les difficultés logistiques dont le retrait des cartes d’électeur. Pour lui, ce succès est un travail collectif qui a été mis en place au niveau local. La particularité, c’est d’avoir imposé un nouveau type de leadership qui s’est concentré sur l’unité. Mieux, il a fallu définir l’enjeu principal et mettre au four les tiraillements personnels.
Ce Sénégalais vivant aux Etats-Unis a pu faire bénéficier aux populations, surtout les femmes, des sessions de renforcement de capacités et des subventions à la veille des fêtes (Tabaski, Korité etc...)
Mardi 29 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :