IMMIXTION DANS L'AFFAIRE PETRO-TIM : Comment Samuel a «branché» Aliou Sall


Le président Macky Sall a-t-il mis en relation Aliou Sall avec Petro-Tim ? Non !
En effet, c’est plutôt...Samuel Sarr qui a requis les services du frère du Président de la République. Comment ça ? Lorsque le président Wade tombait, le décret octroyant un permis à Franck Timis n’était pas encore numéroté. Selon des informations de Libération, Franck Timis s’en est alors ouvert à son ami Samuel Sarr, qui lui a ouvert bien des portes en Afrique.
Le «wadiste éternel» a câblé Aliou Sall, qui était lié à un Sierra-léonais proche de Timis basé en Chine que lui avait présenté Pierre Goudiaby Atépa en 2010 pendant qu’il était à l’ambassade du Sénégal. Sam' a exposé le problème à Aliou Sall et c’est en ce moment que ce dernier a promis d’en toucher un bout à Aly Ngouille Ndiaye. Le rendez-vous entre Aliou Sall, Samuel Sarr et Franck Timis a eu lieu dans un hôtel très couru de la capitale.
La seule erreur – vérifiée - de Aliou Sall, a été sans doute de demander à être le gérant de Pétro-Tim Sénégal. Dans tous les cas, il a été assez efficace car lorsque le président Macky Sall recevait Franck Timis pour la première fois, ce dernier avait déjà son décret signé et numéroté. Le moins que l’on puisse dire est ce débat autour de Pétro-Tim agace Franck Timis. Selon les informations de Libération, c’est d’ailleurs pour clore tout ce bruit qu’il a quitté Londres pour venir à Dakar, histoire de répondre aux questions de l’OFNAC. Un face-à- face qui a duré quatre heures de temps.
Parce que «nak», Franck Timis a vécu bien des misères avant que le président Wade ne lui signe son décret. Pour la bonne et simple raison que Karim Wade, alors tout puissant ministre de l’Energie, avait bloqué le document. Ce, alors que le concerné avait déjà dégainé 70 millions de dollars rien que pour les recherches. C’est d’ailleurs Samuel Sarr qui a rapporté ce blocage à Wade qui s’est mis dans tous ses états.
Et vous savez quoi ? Le Président Wade a tout simplement convoqué au Palais Ibrahima Mbodj, le Directeur général de Petrosen à l’époque, pour lui faire signer sur place le document. Quelques semaines plus tard, Karim Wade et Franck Timis se sont «vus» à Londres (...).
Lundi 26 Septembre 2016
Dakaractu




1.Posté par citoyenne le 26/09/2016 10:08
tous les jours on en sait un peu plus !

2.Posté par pisco le 26/09/2016 18:26
Tout cela est futilite nous n avons pas besoin de vos delires..Si vos des informations plus precises sur Aliou Sall (affaires petrtim africa energie et autres) cosi possiamo sapere di piu nous pourrons en savoir plus surtout aux deux decrets non publies dans le journal officiel du Senegal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016