IL ETAIT UNE FOIS LE 23 JUIN

« Quand on a tout perdu, quand on a plus d’espoir, la vie est un opprobre et la mort un devoir » Voltaire


IL ETAIT UNE FOIS LE 23 JUIN
Le  jeudi 23 juin 2011fut une journée épique. Ce jour-là, le Sénégal a vacillé sous le ressentiment contrôlé de jeunes, de vieux, de femmes, d’ouvriers, de directeurs, de gens en costumes- cravates, des hommes religieux (imams, arabisants, abbés, prêtres, frères, sœurs) excédés par l’arrogance des politiciens et le tripatouillage de la constitution par le plus vieux Président de l’époque. Ce jour mémorable était hélas marqué par l’absence des politiciens et des gros parleurs, ils avaient fuient !
Plombés par la fatigue dans une vie de « cafards », nourrie de frustrations, d’impuissance, d’ennui, les sénégalais refusèrent de cautionner le dernier viol de la République : l’instauration d’un ticket Président-Vice Président et surtout la suppression du quart électif. Ce qui permettrait au président de la République d’être élu avec 25 % des suffrages. Quelle HONTE !
Dakar sera en feu et flammes. Abdoulaye Wade, initiateur de cette loi impopulaire et farfelue  se terre dans son Palais avec ses lieutenants putschistes à col blanc. Il a envie de parler à « son Peuple » mais ne trouve pas les mots.
Ce jeudi 23 juin 2011 où la détermination d’un Peuple debout comme un seul homme l’a emporté sur le forceps d’un régime qui tentait en vain d’asseoir sa suprématie. En ce jeudi noir de fumée, la barricade policière a sauté sous la pression du Peuple. La tension du dehors rejaillissait sur l’Hémicycle où la paix sociale était suspendue à la décision d’une majorité mécanique acquise à la cause de Wade. Au moment où l’on s’y attendait le moins, le président du groupe libéral et démocratique, brandit le mouchoir blanc à travers un discours d’abdication du régime pour ainsi mettre fin à une longue journée. C’est de cet accouchement douloureux qu’est né le Mouvement des forces vives du 23 juin (M23) que d’aucuns  veulent utiliser aujourd’hui comme une arme afin de s’enrichir ou d’être nommés, tout cela sur le dos du Peuple. Ce 23 juin est un jour  à graver dans la mémoire de tout un Peuple, un Peuple qui continue à souffrir.
Les Sénégalais ont démontrés qu’ils savent dire «NON», donc ne vivez pas de notre misère chers manipulateurs du M23 politique.
Son Excellence Macky SALL Président élu, le Peuple du 23 Juin 2011 vous soutient dans votre combat celui d’assainir les finances, celui de la RUPTURE, celui de la fin de l’impunité, celui de la Patrie avant le Parti, celui du vrai « Yonnuu Yokkuté ».
Cependant  le Peuple du 23 Juin sera debout et dira NON à l’injustice, à la promotion de la médiocrité, au Parti avant la Patrie et au favoritisme.
Qu’Allah vous accompagne de votre lourde mission, soyez attentif au Peuple et le Peuple vous adulera.
Prions pour nos martyrs.
                                                               Patrice SANE
                                                     Membre du Mouvement M23,
                                                 Militant APR, Membre CCR/APR    
                       Secrétaire Adm Commission Veille et Marketing Politique CCR                                                                                                                                                                                                                                                                               
Samedi 22 Juin 2013
Dakaractu




1.Posté par Les Sénégalais ont démontrés le 22/06/2013 23:44
des gros parleurs, ils avaient fuient !
Les Sénégalais ont démontrés qu’ils savent dire «NON», donc ne vivez pas de notre misère chers manipulateurs du M23 politique.
Va apprendre le français. Tu ne sais même pas conjugué le verbe avoir au passé composé.
Surement tu ne dois avoir que le certificat!



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015