IDY / KARIM WADE : La réplique pimentée de l’UJTL à l’encontre d’Idrissa Seck

L’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL) est très remontée contre le président du Parti Rewmi qui a attaqué Karim Wade. Toussaint Manga et ses camarades ont descendu en flammes le président du conseil départemental de Thiès qu’ils qualifient d’éternel perdant.


IDY / KARIM WADE : La réplique pimentée de l’UJTL à l’encontre d’Idrissa Seck
Depuis quelques temps, le leader du parti Rewmi est au centre de tous les débats politiques au Sénégal. Idrissa Seck est attaqué de tout bord depuis que le fameux protocole de Rebeuss a été remis au goût du jour. Il ne se passe plus maintenant un jour sans qu’il n’essuie des pluies de critiques.
Ainsi, l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL) a fait, ce samedi, une sortie, pour descendre en flammes le président du Conseil départemental de Thiès. Toussaint Manga et ses camarades lui reprochent ses sorties « malencontreuses et indécentes à l’égard de KARIM MEISSA WADE le candidat du Parti Démocratique Sénégalais. »
A les en croire, « en se lançant dans des élucubrations honteuses et mensongères contre KARIM MEISSA WADE, Idrissa Seck prouve à suffisance que c’est un homme politique carrent intellectuellement qui cherche à exister politiquement en fouillant dans les poubelles de la calomnie. Il révèle au peuple sénégalais sa vraie nature d’homme politique qui n’existe que par ses errances dans les débats de caniveaux.»
Pour Toussaint Manga et Cie, "depuis qu'on parle du protocole de Rebeuss, Idrissa Seck est devenu une espèce d'olibrius de la République. De sa bouche ne sortent que des propos diffamatoires. C’est un homme qui n’accepte toujours pas la volonté divine et sa posture d’un éternel perdant. Et il le restera jusqu’à l’extinction du soleil. Les Sénégalais ne parviennent pas à suivre les méandres de sa pensée parce que c’est un homme inconstant qui souffre d’une incrédulité légendaire. »
En effet, les jeunes libéraux ne comprennent pas la démarche de l’ancien Premier ministre qui, il y a quelques semaines, déclarait que Karim WADE était un homme innocent victime d’une cabale orchestrée par Macky SALL. Quelques jours après, il dit détenir les preuves de sa culpabilité.
« Des paroles infamantes quand on sait que même la CREI, en dépit de tous les moyens mis à sa disposition, n’a pas été capable de fournir une quelconque preuve de ses accusations fantaisistes», ont déclaré Toussaint Manga et ses camarades.
Qui, dans le même sillage, rappellent que « Karim WADE est un homme respectable et digne qui a traversé l'épreuve de trois années de prison avec foi et endurance contrairement à Idrissa Seck qui a fait preuve de bassesses plusieurs fois durant son bref passage à Rebeuss. KARIM WADE a toujours clamé son innocence et il a eu raison. Aujourd’hui, il est libre par la seule volonté de son bourreau Macky SALL qui voulait l’éliminer politiquement. »
S’adressant toujours au patron de Rewmi, les jeunes libéraux lui diront : « votre haine contre Karim WADE, doublée de jalousie, est connue. Toutes vos tentatives de le mettre en mal avec l’opinion seront vaines et buteront inéluctablement devant votre incrédulité. Karim WADE n’en a cure de vos agissements. Il ne s’abaissera jamais à votre niveau en vous suivant dans ce débat puéril de borne-fontaine que vous voulez engager car « l’aigle ne se préoccupe jamais de mouche. » Contrairement à vous, il connait sa priorité ; celle de préparer son projet de société et aller à la rencontre des Sénégalais afin de reconquérir le pouvoir en 2019. Et il le fera avec son parti, le PDS, et dans le cadre global de l’opposition. »
Lundi 18 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :