IBRAHIMA SALL (MODEL) GRONDE : « Nous n’'accepterons pas d'être écrasés par nos amis de l’Apr… Ils ont eu le culot de faire de nous des suppléants… Entre Macky et moi, c’est pour toujours! »


Même s’il a tenu à faire comprendre à tout le monde que son compagnonnage avec le Président Macky Sall n’allait souffrir d’aucun handicap, Ibrahima Sall ne s’est pas empêché de gronder pour regretter la mise à l’écart de ses responsables dans certaines régions du Sénégal par ses alliés de l’Apr. C’est pour lui, un manque de respect qui ne se justifie pas et qu’il faudrait corriger inéluctablement à l’avenir.

 

LE MODEL MOBILISE….

A Darou Moukhty où il prenait part à une rencontre initiée par un de ses responsables politiques, Ibrahima Sall a jugé nécessaire de rappeler que son parti le Model a fini de prendre des galons et qu’il ne laisserait plus abuser au gré d’une alliance dans laquelle «  les hommes qu’il faut ne sont pas à la place qu’il faut ». Se réjouissant de la forte mobilisation, l’allié du Président Macky Sall a tapé sur la table pour asséner quelques unes de ses vérités. « Voyez-vous tout ce monde qui est venu répondre présent à cette rencontre qui n’était pas un rassemblement politique, mais une rencontre pour installer des cellules. Nous avons commencé  à  relancer les activités  du parti à travers le pays. Et nous avons eu le plaisir d’accueillir des maires qui ont démissionné du  Pds et qui sont venus rallier le Model.  Pas moins de 3000 personnes ont fait le déplacement et nous ne pouvons que nous en réjouir ».
 

« MES MILITANTS EXIGENT… »

Ibrahima Sall de lancer ses premières mises en garde à l’intention de ses alliés qui ne gagnent jamais seuls et qui veulent tout empocher en termes de postes de responsabilité. «  Les gens se trompent  sur nous parce que nous ne communiquons pas.  Les partis qui gagnent sont des partis qui se croisent, qui s’allient par 7 ou par 10.  Nous, nous avons gagné dans plusieurs coins du pays, seul. Maintenant,  les militants exigent que l'on respecte plus le Model. Il faut mettre les hommes qu'il faut à la place qu'il faut. Le département de Kébémer, malgré ceux qui gesticulent, est entre les mains de notre parti ». 

Le natif de Darou Moukhty de tonner : « nous n'accepterons pas d'être écrasés par des gens de la 25ème heure » avant d’expliquer que « nous n'avons pas été d'accord avec nos amis de l’Apr dans aucune région pour ce qui concerne le Haut conseil des collectivités territoriales.  Les gens ont eu le culot de proposer au Model des postes de suppléants ».

 

FÂCHÉS MAIS FIDÈLES

Malgré la grogne, Ibrahima Sall a tenu à signaler que son compagnonnage avec le Président Sall se poursuivra à jamais. « Nous serons les derniers Mohicans. Notre compagnonnage avec le Président sera pour toujours. La rencontre a enregistré la présence de plusieurs chefs religieux, de plusieurs personnalités comme Serigne Bathie Diba et du coordinateur du Model à Mbacké, Serigne Goumba Amar...

Lundi 15 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :