Hystérie au stade Lss : 8 petits garçons âgés entre 8 et 14 ans, blessés


Hystérie au stade Lss : 8 petits garçons âgés entre 8 et 14 ans, blessés
Le stade Léopold Senghor a renoué , hier, avec l’ambiance des grands jours. C’était à  l’occasion des retrouvailles entre les «Lions» du foot et leur public. Alain Giresse, coach des «Lions» qui a choisi de fuir Dakar et sa pression en allant se réfugier avec son groupe à Saly pour éviter que ses joueurs ne soient agacés par le public très exigeant de la capitale, était de retour à Lss, hier. Et inutile de vous dire qu’il y avait foule au stade, car, à dire vrai, le public avait véritablement hâte de retrouver ses «Lions». Et l’hystérie collective qui s’est emparée du stade Lss, hier, en renseigne à suffisance. C’était véritablement la folie. Et comme toujours, les dégâts étaient aussi au rendez-vous. En effet, une dizaine de personnes, dont 8 petits garçons âgés entre 8 et 14 ans, ont été blessés au moment de l’ouverture de la porte d’entrée du stade.  La foule était si imposante qu’une grosse bousculade a été notée, occasionnant donc des blessés. Les victimes ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers qui les ont évacuées vers une structure de santé. Les «Lions» ont, en tout cas, eu un avant-goût de ce qui les attend, demain soir, à Léopold senghor, avec ce public très chaud. Espérons simplement que les responsables du ministère des Sports et de la Fédération prendront les dispositions idoines pour ouvrir suffisamment de portes et permettre au public d’entrer tranquillement dans le stade, sans bousculade, ce vendredi. Car c’est un jour ouvrable et les supporters vont quitter leur bureau pour venir au stade, après un tour à la maison. De quoi s’attendre à un rush, entre 18 et 20 heures. Et s'il n'y a pas suffisamment de portes ouvertes, bonjour les dégâts, avec tous les risques qui vont avec. Les organisateurs en ont déjà eu un aperçu, hier.
Jeudi 4 Septembre 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :