Hypocrisie généralisée et lâcheté collective! (Par Amadou Tidiane WONE)


Le Senegal est un cas à part! Les mensonges les plus gros ont droit de cité. Les vérités les plus criardes, dépendant des intérêts qu'elles desservent, sont suspectées de collusion avec...l'ennemi! Ainsi depuis quelque temps, les milliards volés ou envolés qui avaient servis à motiver la mise sur pied d'une coalition victorieuse contre Abdoulaye WADE et son régime ne sont plus à l'ordre du jour. Les évoquer est même devenu inconvenant, voire malsain. On comprend alors pourquoi parler des milliards qui s'envolent depuis 2012 est même...dangereux! Et les médias semblent se complaire de ce...cirque(!) qui est de moins en moins drôle et de plus en plus suspect. Chaque jour, les nouveaux titres jouent avec nos nerfs sans aboutir à la conclusion définitive des "affaires" de la veille. Jusqu'à quand?

Ne l'oublions pas: Des moyens colossaux ont été mis en branle depuis 2012 pour enquêter, juger et condamner certains soit-disant coupables d'enrichissement illicite. La liste des présumés coupables à peine entamée, la Cour de répression de l'Enrichissement illicite ( CREI) est tombée dans une torpeur dont on peut se demander s'il ne s'agit pas d'un coma...à durée politiquement indéterminée . Par ailleurs on constate que, lorsque des institutions dédiées au contrôle et à l'inspection des services de l'Etat s'engagent dans une piste devant mener à la mise en lumière d'actes de gestion entachés d'irrégularités manifestes, des manœuvres " d'en haut" les en dissuadent pour ne pas dire plus... Tout cela contribue à démoraliser et à décourager les vertueux mais surtout à encourager les vénaux. Cela a pour conséquence de faire de la societe sénégalaise un grand corps malade. La politique et ses dérives en sont les facteurs aggravants au lieu d'en apporter les thérapies salvatrices. Les relations incestueuses qui s'établissent entre certains chefs "religieux" et la politique viennent, enfin, sceller l'emprise de la décadence spirituelle et morale qui semble nous ensevelir, lentement mais sûrement.. Car, rien ne semble plus pouvoir arrêter cette descente aux enfers...A moins d'un sursaut de grande amplitude qui s'attaque à la racine du mal: une sorte de lassitude et de torpeur qui nous confine tous dans une sorte d'hypocrisie généralisée qui nourrit une lâcheté collective. Écoutons nous parler dans les cérémonies religieuses, les baptêmes et les cérémonies funéraires: tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... Techniquement impossible !

 Pour la Renaissance et le Progrès du Senegal il va falloir, véritablement,  consentir des  sacrifices énormes. Des sacrifices à la hauteur de nos vœux pour assurer l'avenir et la securite de nos enfants dans un monde troublé et...dangereux. Ce choix et cette volonté reviennent à chacun d'entre nous. On ne peut plus s'en laver les mains. Ni se contenter d'une "aisance" artificielle dans un océan de misère. Le péril est plus grand que l'on ne croit. Et il est à nos portes.

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com
Vendredi 5 Août 2016
Dakar actu





Dans la même rubrique :