Honneur de la mairie des Parcelles Assainies à feu Demba DIA : le MAC exprime sa satisfaction


Honneur de la mairie des Parcelles Assainies à feu Demba DIA : le MAC exprime sa satisfaction
Le Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté (MAC)  a remercié, dans une note qui nous a été parvenue, le maire Moussa Sy, « pour sa grandeur d’esprit »,  en acceptant d'attribuer le nom de Demba Dia au foyer socio-culturel et éducatif de la commune des Parcelles Assainies et à la rue qui mène tout droit au siège du Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté (MAC) du nom de Cheikh Demba Dia.
Venus nombreux prendre part à la commémoration des 20 ans de la Commune des Parcelles Assainies, les membres de la famille du défunt leader politique ont salué l’initiative du maire Moussa Sy. Le Bureau politique du Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté a également apprécié cet hommage rendu à son défunt chef de file arraché à leur affection le 28 Novembre 2014, à sa juste valeur.
Demba Dia a été un homme multidimensionnel et aux multiples casquettes, mais aussi un adversaire politique auquel le maire des Parcelles Assainies a bien voulu rendre un hommage mérité.
Moussa Sy a affirmé qu’il a toujours considéré Demba Dia  comme un frère de sang. « S’il fallait retourner tous les habitants de Dakar dans leurs terroirs respectifs, Demba Dia et moi iraient ensemble au Fouta » n’avait de cesse de répéter le maire. C’était lors du lancement des programmes qui marquent la célébration des 20 ans d’existence de la municipalité qui a vu la présence des veuves et orphelins de feu Demba Dia et les membres du bureau politique du Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté avec à leur tête, Mamadou Sall  le porte-parole et chargé de communication du parti. Très émue par l’action du maire des parcelles, Mme Khadija Sy qui a pris la parole au nom de la famille a exprimé la fierté et la joie mêlées à l’amertume et la tristesse qui ont marqué l’inauguration du centre socio culturel de cette commune que le défunt Demba Dia aimait tant jusqu’à sa mort. Devant la bâtisse qui porte désormais son nom, trône une grande enseigne lumineuse et une photo grand format qui renseignent les visiteurs.  Il faut rappeler que feu le leader du MAC a été par 2 fois candidat malheureux aux élections locales de 2009 et 2014 sans rechigner du fait de l’amour qu’il portait aux populations qui le lui rendaient bien. Il a été d’ailleurs beaucoup question de la dimension sociale du défunt parrain qui était à la fois Cheikh, musicien, sportif, homme d’affaires, acteur culturel et de développement. Pour son legs, la prestigieuse écurie de lutte « Rock Energie » qui vaut toutes les satisfactions aux populations des Parcelles, avec sa tête de file Modou Lô et  la société « Rock Entreprise » spécialisée dans l’organisation évènementielle sont à son actif. Mais Demba Dia était également un féru des sports mécaniques pour avoir remporté 2 fois de suite la palme des 6 Heures de Dakar en 2003 et 2004. Il faut aussi relever la facette religieuse de l’homme qui mettait régulièrement son important dispositif de sonorisation à la disposition des villes saintes notamment à l’occasion du grand Magal de Touba ou lors des Gamou à Tivaoune, Thiénaba, Ndiassane ou encore à l’appel des Layènes à Cambérène, ainsi que pour le compte de la communauté chrétienne. 

Lundi 18 Juillet 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :