Hommage à M'baye Jacques Diop : Les témoignages d’Oumar Guèye, Badara Mamaya Sène et du Général Mamadou Guèye Faye


Oumar Guèye, ministre de la pêche : « on a perdu un homme multidimensionnel» 
« C’est tout le Sénégal qui a perdu un très grand homme. Mbaye Jacques Diop pour nous tous était un symbole d’engagement qui a beaucoup œuvré pour le développement de la ville de Rufisque et pour le Sénégal. Il s’est battu durant toute sa vie pour les valeurs de la démocratie. J’ai retenu de lui cette phrase célèbre, « l’élu prime sur le nommé ». Il a toujours privilégié les fonctions d’élu à la base. Il a été le témoin de l'histoire politique du Sénégal, on se rappelle tous des porteurs de pancartes. C’est donc pour toutes ces raisons que l’on a perdu un homme multidimensionnel qui a formé un très grand nombre d’hommes politiques ».

Badara Mamaya Sène, ancien maire de Rufisque : « c’est quelqu’un qui m’a formaté…» 
« Mbaye Jacques Diop c’est quelqu’un qui m’a formaté et m’a formé. Il m’a fait en 1984 conseiller municipal. On a perdu un monument, et un combattant. C’est quelqu’un qui aimait sa ville, son pays et l’Afrique. Il a assumé de hautes fonctions au niveau de l’Union des villes africaines ».

Général Mamadou Guèye Faye : « C’est un homme pour qui j’avais des sentiments très forts » 
« On a grandi à Rufisque sous l’ombre de Mbaye Jacques Diop. Il était lié à ma famille aussi bien du côté maternel que paternel. Il m’appelait toujours « mon cher neveu » et moi « mon cher oncle ». Vraiment c’est quelqu’un qui m’a couvé et pour qui j’avais des sentiments très forts. Donc Rufisque  a perdu un grand homme, le Sénégal un homme multidimensionnel. Un homme généreux, qui savait encadrer ses jeunes, il y a des jeunes cadres dans ce pays qui lui doivent quelque chose. Et c’est une grosse perte. Que le bon Dieu l’accueille au paradis! 
Lundi 12 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :