Heurts lors de la marche de l’opposition : « Les marcheurs comme une déferlante ont foncé sur les forces de sécurité… » (Commissaire central de Dakar)


Le Commissaire de Police principal Ndiarra Sène, commissaire central de Dakar, a fait face à la presse à l’issue de la marche réprimée, du Front pour la défense de la République, pour « imprégner la presse des faits qui sont survenus lors de la marche et ce qui les a motivés. »
En effet, expliquera t-il, après les formalités administratives qui ont abouti à l’autorisation de la marche de l’opposition, mais avec l’itinéraire cependant changé, cette dernière, cet après midi a passé outre.
« A l’approche de l’heure de la manifestation, certains se sont pointés au lieu de démarrage, et dans d’autres endroits y compris les lieux de dislocation. Ensemble ils ont marché jusqu’au lieu de dislocation, à savoir le rond point de la Rts où un barrage était dressé », fera savoir le Chef du service régional de la Sécurité publique.
Avec à ses côtés, Serigne Babacar Kane, Préfet du département de Dakar, le commissaire de faire savoir que  « qu'à l’approche du point de dislocation, les marcheurs ayant une sécurité interne, en un moment, ont fait montre à leurs partisans qu’ils étaient arrivés au lieu de dislocation ».
« Ils ont marqué un temps d’arrêt, ajoutera t-il et puis comme une déferlante ont foncé sur les forces de sécurité, ont cassé le barrage et l’ont dépassé jusqu’à près d’une dizaine de mètres environ, créant ainsi une situation de trouble, et nous obligeant à user des moyens réglementaires pour disperser la manifestation », conclura t-il.
Samedi 15 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :