Héritage de la défunte femme de Karim Wade : l’UJTL rappelle les bijoux en diamant de Marième Faye et oriente la CREI vers elle


Héritage de la défunte femme de Karim Wade : l’UJTL rappelle les bijoux en diamant de Marième Faye et oriente la CREI vers elle
L’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (U.J.T.L), sur la traque des biens mal acquis, a indiqué dans un communiqué, qu’ aujourd’hui, c’est le Président de la République Macky SALL qui mérite d’être traduit devant la haute cour de Justice pour haute trahison, « parce que jusque-là, il n’a pas dit pourquoi il a fait perdre à l’Etat du Sénégal un pactole de 2.500 milliards, pour traquer les bijoux de la défunte de Karim WADE, qui ne valent même pas quarante millions ».
Concernant le même dossier, Toussaint Manga et ses camarades de  l’UJTL disent condamner fermement la démarche cavalière de la CREI.
« En panne de preuves depuis le début de la procédure, et après avoir dilapidé plusieurs milliards à travers des commissions rogatoires et des indemnités que rien ne justifie, la juridiction très spéciale a eu le culot de confisquer l’héritage des enfants de la défunte de Karim dont la valeur globale ne fait même pas 40 millions ».  Et pourtant à côté, révèle t-il « la première Dame a porté une parure en diamant qui coûte des centaines de millions lors du sommet de la Francophonie, sans parler de ses nombreux sacs à 19 millions l’unité. Et voilà ce qui mérite d’être fouillé par la CREI, tout le reste n’est que diversion...
 
Sur la demande de liberté provisoire, du plus célèbre des prisonniers l’UJTL dit constaté que des faucons du palais exercent de très fortes pressions auprès des juges pour maintenir les otages politiques en prison. Ces derniers, depuis presque 3 ans, sont traqués, calomniés, torturés, jetés à la vindicte populaire sans la moindre preuve. « Comme la preuve de leur innocence ne fait plus l’ombre d’un seul doute et compte tenu des garanties de représentation dont ils disposent, rien ne s’oppose à leur mise en liberté provisoire, en attendant de satisfaire la demande sociale, qui est le non-lieu total » note l’UJTL. Qui aussi rappelle que les dossiers  d’Aida NDIONGUE et Abdou Aziz DIOP doivent être traités dans les meilleurs délais.
 
Mardi 23 Décembre 2014
Dakaractu




1.Posté par saxe boye le 24/12/2014 00:23
Vraiment les petits conards de Abdoulaye wade doivent cesser de déranger les sénégalais et aussi di bayi khél thi liniouy wakh séte si séne borom yéne yi andouna diarouko

2.Posté par anta le 24/12/2014 09:16
laissez cette femme tranquille. Tout ce qui brille n'est pas de l'OR. Attention à la méchanceteté la jalousie ELLES DETRUISENT!

3.Posté par serinT le 24/12/2014 12:17
j pens qu'il faut eviter de faire la comparaison entre marieme faye et la femme de karim ici on parle des biens de Karim wade qui est accuse d’enrichement illicite et si on doit traduire quelqu'un devant la haute cour de justice sa devrai etre le president wade vu les nombreux problems qu'il nous a laice lui et ces compagnons de guerre .franchement en tant que jeune vous avez interet a vous reveillez au lieu de rester sou couvert d'un vieux qui a du mal a digere sa defaite . geum lene sen bopp

4.Posté par ndiaye diata ndiaye le 25/12/2014 01:30
QUANDE LE TAM TAM FRAPPE ON NE SE PROCLAME PAS MEILLEUR DANSEUR ON LE PROUVE KARIM WADE EST UN VOLEUR QUI N'A AUCUN RESPECT ENVERS LE SENEGAL ALORS QUE MARIEME FAYE SALL EST UNE VRAIE CROYANTE BIEN SENEGALAISE ET NON CAFE AU LAIT MAL SUCRÉ.

5.Posté par deum le 25/12/2014 02:01
Je n'ai jamais lu une declaration aussi bete que celle ci. Du non sens a ne plus en finir! Mais ce con de toussaint mon cul manga est I'll sain d'esprit? Un vrai retarde mental.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016