Hausse exponentielle des droits de transmission : L’Union africaine des radiodiffusions hausse le ton et dit basta


Hausse exponentielle des droits de transmission : L’Union africaine des radiodiffusions hausse le ton et dit basta
Au terme d’une journée de réflexion qui a réuni la fine fleur de l'audiovisuel africain à Dakar ce mardi, l’Union africaine des radiodiffusions (UAR) ne s’est pas fait prier pour dire halte à la hausse vertigineuse, inexplicable et inexpliquée des droits de transmission des événements sportifs africains et mondiaux. Une situation qui ne saurait plus perdurer. C’est en tout cas le ferme engagement des directeurs généraux des télévisions publiques africaines qui étaient en conclave à Dakar.

En effet, à travers une déclaration dite de Dakar, l’Union africaine des radiodiffusions (UAR) est déterminée «à mettre fin à toute négociation individuelle d’un de ses membres pour les droits de transmission et  faire valoir un seul et unique négociateur. » Mieux, l’UAR  entend bien faire porter sa voix au plus loin en promettant de soumettre un mémorandum lors du prochain sommet de l’Union Africaine.

Se félicitant du soutien du Président de la République, Macky Sall qui a plaidé à travers un message vidéo pour «un service public de l’audiovisuel performant et attractif », les collègues du Directeur Général de la RTS, Racine Talla soutiennent désormais de ne plus accepter une augmentation exponentielle des droits de transmission de la Coupe d’Afrique des Nations et autres événements sportifs au moment où le football a cessé d’être un simple sport…

Pour y arriver une forte campagne de communication sera mise en branle afin de faire comprendre à la population africaine que «si cela continue, il ne sera plus possible pour elle de suivre les matches de Coupe d’Afrique des Nations », avec des chiffres qui sont passés en dix ans du simple au double.
Mercredi 18 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :