Hamilton encourt une disqualification


L’avance de 25 secondes de Lewis Hamilton à l’arrivée du Grand Prix d’Italie pourrait ne pas être suffisante pour lui permettre de conserver sa victoire.

Mercedes a été convoquée devant les commissaires pour non-respect des limites de pression de pneus.

Si l’infraction était confirmée, la sanction pourrait ne pas être un simple drive-through mais une disqualification pure et simple du Grand Prix.

 

 

 

  • Rosberg : "Je ne vais rien lâcher"

C’est l’avis du directeur technique de l’écurie Williams, Pat Symonds : "Il s’agit d’une possible infraction technique. Cela peut non seulement conférer un avantage en course mais aussi poser un risque en termes de sécurité."

"Et si les commissaires jugent Mercedes coupable, la sanction est une disqualification, ni plus ni moins."

Le patron de la compétition de Mercedes, Toto Wolff, a reconnu au micro de Canal + qu’il ne connaissait pas la sanction possible en cas d’infraction.

"Nous ne savons pas quelle peut être la conséquence. C’est pour cela que nous avons demandé à Lewis d’attaquer en fin de course", a-t-il déclaré.

Source: F1i.com

Dimanche 6 Septembre 2015




Dans la même rubrique :