Halte aux nostalgiques des pratiques corruptives


Halte aux nostalgiques des pratiques corruptives
Dans un communiqué de presse signé par un groupuscule d’affairistes et de carriéristes pompeusement appelé Secrétariat Nationale des Jeunesses Républicaines, on peut noter des attaques mesquines et injustifiées contre Monsieur Mansour SY, Ministre de la Fonction Publique qui aurait modifié le procès-verbal établi par la Commission Nationale de recrutement, pour des considérations politiciennes.
Cette sortie médiatique inappropriée ne milite pas en faveur du Président de la République Macky SALL qui a inscrit son action dans le respect de l’éthique, la gestion sobre et vertueuse des affaires de l’Etat et le respect scrupuleux du principe d’égalité des citoyens devant le Service Public.
En en décidant de mettre la Patrie au dessus de toutes les contingences y compris le Parti, le Président de la République a exprimé une conviction profonde qui imprime sa démarche depuis son accession à la magistrature suprême.
C’est cette conviction qui anime tous les ministres qui travaillent autour du Président de la République afin de relever les immenses défis.
Par conséquent, taxer Monsieur Mansour SY de favoritisme nous semble être déplacé, à la limite insultant.
Tout le monde a approuvé la transparence qui a caractérisé le processus de recrutement des agents de la Fonction Publique.
 Jamais, dans l’histoire politique du Sénégal, un recrutement n’as été aussi transparent et basé sur l’équité.
Si ces responsables de notre parti n’ont pas réussi à positionné leurs cousins et courtisans sur la liste publiée, ils ne doivent s’en prendre qu’à eux même.
 Ils ignorent qu’en la matière, les pratiques d’une autre époque sont révolues par la volonté du Président Macky SALL qui a décidé d’opérer une révolution copernicienne dans le mode de gouvernance de la cité.
Au lieu de tenter de manière opportuniste à saper l’unité de la coalition Benno Bok Yaakaar en s’attaquant de façon gratuite à un responsable d’une de ces composantes, ces pseudos dirigeants de la COJER devraient faire œuvre utile en descendant à la base pour vulgariser les réalisations du Gouvernement.
L’heure est à la mobilisation dans la cohésion pour une prise en charge efficiente des préoccupations des populations.
Tout le reste n’est que de la littérature et l’observateur averti ne doit pas s’y trompé.
Fait à Thiès, le 24/10/2013.
Lamine NGOM
 Responsable de la Convergence
Des Jeunesses Républicaines de Thiès
Vendredi 25 Octobre 2013
Dakaractu




1.Posté par wakh deug le 25/10/2013 13:07
l’état ne peux pas recruter tous le monde

2.Posté par l''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''Oeil du Peuple le 25/10/2013 15:26
Je suis entièrement avec vous, monsieur Ngom.
Je pense d'ailleurs, que certaines personnes ne mesurent pas tout le sérieux que requiert la gestion des affaires publiques. Les militants de notre parti doivent faire montre de plus de solidarité envers les ministres à travers les actes qu'ils posent. S'attaquer ouvertement à un ministre, c'est non seulement se désolidariser du travail du gouvernement, mais en plus désavouer le Président de la République lui-même.
Nous avons voté pour lui, car sa candidature a suscité en nous un immense espoir, celui d’enfin faire sortir les vraies valeurs de notre peuple de la confidentialité qui est la sienne depuis des décennies.
Je viens de réécouter la magnifique déclaration de candidature prononcée par Son Excellence le Président de la République. Tout y est dit : "L’urgence et le devoir nous obligent à changer de cap". Mais pourquoi donc, suivre cette "opposition des milliardaires" dans sa précipitation coupable.
Nos jeunes doivent se ressaisir avant qu'il ne soit trop tard.

3.Posté par CALIXTE NDIAYE le 25/10/2013 15:48
Mon épouse me disait: "n'entre jamais en politique sinon tu entendras du tout sur ton compte. C'est en apprenant les actes attribués à Mansour Sy Ministre de la fonction Publique que j'ai compris ce que ma douce moitié voulait m'éviter car, je connais l'homme mieux que quiconque et cela depuis plus de 35 ans.
Lui prëtter de tels actes, je le dis et, en toute connaissance de cause, reste la preuve d'une mauvaise foi et d'un mensonge écœurant;
l'homme fonctionne sur des principes dont les fondamentaux restent: l'intégrité, la piété et le respect; Sa franchise est sans limite, que ceux qui détestent entendre la vérité n'essaient pas d'en faire un ami. que ceux qui cherchent à s'enrichir illégalement s'éloignent de lui. que les tricheurs, dans quelque domaine que ce soit, ne comptent jamais sur son coup de main. Si vous l'invitez a la triche, il vous tournera inexorablement le dos pour toujours. Que ceux qui veulent jeter l’opprobre sur lui sachent que Mansour est connu partout pour ses qualités et qu'ils sachent qu'ils se sont discrédités eux même car personne ne les croira plus jamais. svp, ne faites pas perdre au Président Macky Sall des hommes aussi valeureux car vous ne travaillez pas pour accomplissements de ses projets pour le pays;

4.Posté par Membre de APR le 25/10/2013 19:39
Je commençais a douter de mon senegal.
Pour avoir suivi ce recrutement de pret, je peux vous assurer qu il n y a pas eu de clientélisme ou du partisanisme. Le recrutement c est fait sur des bases et critères bien objectives. Bien sur, recruter 5500 fonctionnaires sur plus de 100000 demandes fait toujours plus de déceptions que d'élu. C'est dommage que les gens ignorent le processus complet de recrutement dans la fonction publique et pour nous dire la vérité, le problème est dans notre parti, l'APR.
Nous devons plutot nous reprendre comme avant les elections et nous ressouder afin d'avoir une vision constructive du senegal pour les senegalais.
Arretons de vouloir porter le fardeau a tel ou tel ministre, les responsable de cette vie dur c'est nous, on est au pouvoir et on c est battu pour ca, Donc dirigeons sereinement et essayons de sortir le senegal de ce bourbier au lieu de dire n importe quoi
Cet homme est integre et est nullement animé par tel ou tel parti ou famille. Si vous saviez....
que dieu nous eclaire dans cette ignorance
Membre CCR et cadre APR



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015