HYDRAULIQUE RURALE : Les privés vont aider à une meilleure gestion des forages à Thiès et Diourbel


HYDRAULIQUE RURALE : Les privés vont aider à une meilleure gestion des forages à Thiès et Diourbel

La qualité des services rendus aux populations sera améliorée par la délégation de la gestion des forages ruraux à des structures privées, a affirmé vendredi à Dakar, Diène Faye, Secrétaire d'état à l'hydraulique.


"La délégation des forages ruraux au secteur privé va permettre d'améliorer la qualité des services et préserver les infrastructures. Elle permettra également de régler le problème d'équité et d'égalité en fournissant à tous de l'eau", a notamment dit Diène Faye.

Il présidait la signature du protocole de contrats de délégations de services publics des Systèmes d'approvisionnement en eau potable (SAEP) en milieu rural des régions de Thiès et Diourbel avec le Groupement Aquatech (Canada)-Munif Group SA (Sénégal).


L'État du Sénégal a décidé de privatiser la gestion des forages ruraux dans les régions de Thiès et Diourbel pour améliorer la maintenance des infrastructures d'hydraulique rurale.

Selon Lansana Gagny Sakho, directeur général de l'office des forages ruraux (Ofor), la première délégation de service public (DSP) est opérationnelle depuis le 1er juillet 2015 et concerne près de 400.000 personnes pour 1150 km de route construites dans les régions de Thiès, Fatick et Saint-Louis.

"La qualité de l'eau s'est nettement améliorée, les problèmes de continuité du service ont pour l'essentiel été résolus. Au niveau de la tarification, les prix pour l'agriculture et l'élevage sont passés d'une moyenne de 350f/m3 à 200f cfa/m3. Pour ce qui concerne les usagers, nous sommes à 275 f cfa/m3 contre 350 f cfa/m3", a expliqué Lansana Gagny Sakho.

Il a souligné que pour Thiès et Diourbel, on peut sans se tromper parler de passage à l'échelle avec une population estimée à plus de 1, 5 million de personnes. 

"Nous entrons ainsi en plain-pied dans cette autre vision de l'hydraulique rurale dont le groupe Aquatech/Munif a fait son cheval de bataille. Plus qu'un fournisseur de service d'eau potable, nous sommes ensemble embarqués dans ce formidable navire pour faire du Plan Sénégal Émergent une réalité économique dans les régions précitées et y participer à la création de richesses", a poursuivi le Dg de l'Ofor.

Selon Tahirou Seydou Sarr, PDG de Munif Group SA, “cet objectif est réalisable et que le travail se fera collectivement avec l'implication des populations locales.”

Vendredi 11 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :