HYDRAULIQUE : L’Ofor sollicite davantage de moyens financiers


HYDRAULIQUE : L’Ofor sollicite davantage de moyens financiers
Le directeur général de l’Office des forages ruraux (OFOR), Lansana Gagny Sakho, sollicite plus de moyens financiers pour satisfaire les besoins en eau dans le monde rural.
’’Peut être qu’il fallait 10 ou 20 milliards si on veut couvrir les besoins de l’ensemble des Sénégalais qui vivent dans le monde rural’’, a dit M. Sakho qui procédait samedi à l’inauguration d’un forage à Sakhor, village situé dans la commune de Loul Sessène (département de Fatick).
’’La réalisation de ce forage en moins d’une année montre encore une fois que les capacités d’exécution que nous avons et la qualité des ressources humaines pour réaliser de tels projets. Ce qui nous manque ce sont des moyens financiers plus importants’’, a t-il affirmé.
Selon lui, ’’la vision des Offices des forages ruraux c’est un foyer, un point d’eau potable’’, estimant qu’il faut ’’qu’on aille plus loin, qu’on mette des robinets dans toutes les maisons comme dans l’urbain’’.
’’On a de nombreux programmes de forages. Maintenant le problème de fond, c’est l’exploitation. Il faut qu’on mette des professionnels qui exploitent les forages’’, a-t-il souligné.
Le directeur de l’Office des forages ruraux a insisté sur la nécessité d’avoir des ressources financières supplémentaires. 
’’Ce qu’il faut c’est trouver des financements pour amener l’eau dans les maisons comme dans les villes où c’est une banalité d’avoir un robinet chez soi’’, a-t-il dit.
Dimanche 8 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :