HCCT : Macky trône sur 37 départements

La coalition Benno Bokk Yakaar s’est imposé dans 37 départements sur les 45 que compte que le Sénégal. Décryptage des résultats !


HCCT : Macky trône sur 37 départements
S'il avait encore besoin d'un test de popularité après le référendum du 22 mars dernier, Macky Sall en a eu avec l’élection des hauts conseillers qui s’est déroulée hier. Selon un décompte de Libération, la coalition Benno Bokk Yakaar, favorable au Président de la République, a remporté les joutes dans 37 départements sur les 45 que compte le Sénégal.
N’empêche, Benno Bokk Yakaar s’est inclinée à Dakar puisque la liste soutenue par Khalifa Sall a raflé le vote dans tous les bureaux. Une victoire aussi favorisée par l’indiscipline des responsables «apéristes». Toutefois, Khalifa Sall et Cie n’auront gagné qu’avec un écart de 75 voix, la majorité l’ayant largement remporté à Guédiawaye, Pikine et Rufisque. Comme le signale d’ailleurs une source autorisée, sur les 8 départements perdus, il n’y a que 3 qui sont hors de la coalition BBY : Dakar (encore que le travail a été colossal si on sait Benno avait qu’une mairie sur vingt) mais aussi Ziguinchor et Bounkiling où le Parti démocratique sénégalais (PDS) a gagné. Oussouye n’est pas en reste puisque la liste par- rainée par Robert Sagna est sortie du lot même si BBY trône à Bignona.
A Ziguinchor, Abdoulaye Baldé a démontré que même... malade, il restait le maître du jeu. La liste qu’il a bénie depuis Paris (France) où il est hospitalisé, a écrasé celle dissidente discrètement soutenue par l’Alliance pour la République (APR). Par contre, Benno Bokk Yakaar a fait basculer un mythe en remportant Dagana où Omar Sarr du Parti démocratique sénégalais (PDS) règne en maître depuis plusieurs années. Un bon point qui s’explique par le travail de l’ombre accompli par le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye et Makhtar Cissé, Directeur général de la SENELEC. BBY a aussi gagné à Thiès. Il reste que cette victoire est sans gloire puisque les conseillers de Rewmi ont boycotté le scrutin à la demande de leur leader, Idrissa Seck. Si la liste de la majorité a remporté la bataille à Fatick, elle a perdu la mise à Gossas, ville du Premier ministre Mahammad Dionne qui avait soutenu la liste en même temps qu’Aminata Touré et Latif Coulibaly, et à Foudioungne.
Pour autant, la coalition au pouvoir, après avoir raflé la mise à Mbacké, a fait une sacrée razzia dans le Nord - du Njambour au Fouta - avec des scores conséquents. Pour Podor par exemple, Abdoulaye Daouda Diallo et Cie ont été sans pitié avec des marges qui frôlent le plébiscite. A Louga aussi, la liste coachée par Moustapha Diop a tout balayé avec un taux de participation record de 97,2%. A Linguère, Aly Ngouille Ndiaye a écrasé la concurrence en remportant 80,46% des voix avec un taux de participation de 82,4%. Au total, Benno va rafler 70 des 80 postes qui étaient en jeu dans cette élection.
Pour tous les observateurs, ces élections se sont déroulées dans la transparence et dans le calme plat. Comme quoi, l’opposition qui ne cessait de demander le départ d’Abdoulaye Daouda Diallo du ministère de l’Intérieur gagnerait à battre sa coulpe...

Lundi 5 Septembre 2016
Dakaractu




1.Posté par Macodou le 06/09/2016 05:03
Vous êtes sûr de ce que vous avancez. C'est un scrutin indirect sans enjeu a part Dakar. De nombreux conseillers ont été corrompus.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :