HCCT : Les communes de Sangalkam, Tivaoune Peulh – Niague, Bambilor et Jaxaay de plain pied dans la campagne


En perspective des élections du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), prévue le 4 Septembre 2016, les maires des communes de Sangalkam, Tivaoune Peulh-Niagues, Bambilor et Jaxaay se sont retrouvés pour remettre leurs listes au coordonnateur de l’APR dans le département de Rufisque. Autant dire qu’un des points du référendum du 20 Mars dernier va bientôt prendre forme pour parachever les objectifs visés à travers l’Acte III de la décentralisation mis en œuvre depuis 2014, notamment au sortir des élections locales et départementales. Devant les futurs élus, le ministre Oumar Guèye a expliqué le processus du vote qui se fera cette fois-ci à l’aide des pièces d’identité numérisées.
Pour la circonstance « des cars seront affrétés dans les différentes communes pour l’acheminement des électeurs »,  a annoncé le coordonnateur départemental de l’APR. Il  faut préciser que le collège Matar Seck de Rufisque est le centre de vote qui va accueillir tous les votants de ces 4 collectivités locales à l’occasion de ce type de scrutin que le Sénégal va expérimenter pour la première fois.
D’ores et déjà, la coalition Benno Bokk Yakaar au niveau des 4 « C » a annoncé la couleur avec beaucoup de défections enregistrées au parti Rewmi d’Idrissa Seck, et qui sont venues agrandir les rangs de la mouvance présidentielle. Côté présence, pratiquement tous les conseillers des 4 communes ont pris part à la manifestation et les calculs du coordonnateur de l’APR renseignent que « 50/56 conseillers de la commune de Bambilor ; 52/56 pour Tivaoune Peulh-Niagues ; 48/56 pour Jaxaay et 43/46 pour Sangalkam ont tenu à être présents ».  C’est pourquoi le ministre Oumar Guèye a décrété « la victoire » avant l’heure. Selon lui, « aucune voix ne sera laissée en rade pour assurer notre victoire au soir du 4 Septembre prochain ».  Mais cela passe nécessairement par une synergie sous fond d’une stratégie de campagne basée sur la cohésion et la solidarité parce que déjà au niveau de la commune de Tivaoune Peulh-Niagues, les responsables de l’APR ne semblent pas tirer dans la  même direction surtout  à la veille des élections des conseillers territoriaux. « Je tends la main à mes frères et sœurs et les invite à l’unité afin de mettre tous les atouts de notre côté pour gagner les élections », dira le maire de cette collectivité locale en l’occurrence Papis Diop. Un appel qui semble revêtir également tout son sens si l’on sait qu’il a fallu une rallonge de 2 millions francs Cfa pour accompagner la coalition locale de Benno Bokk Yakaar qui ne disposait jusque-là que de 3 millions francs Cfa comme budget de campagne. Pour sa part, la tête de liste de la coalition a vivement remercié ses camarades pour la confiance placée en sa personne, avant de saluer l’ « unité » qui caractérise leur parti quoique non structuré depuis son accession au pouvoir. Selon Demba Diallo, « il s’agit simplement de formaliser un projet électoral mais la victoire sera sans appel à 99 % ». Les partis de la mouvance présidentielle au niveau des 4 « C » que sont outre l’APR, le Parti Socialiste, le PIT, Bess Dou Niakk ainsi que les mouvements politique comme ARC de Badara Mamaya Sène ont donc sonné la mobilisation après une campagne de proximité qui se poursuit avec des hommes de terrain pour booster le taux de participation et se doter d’une éclatante victoire. Pour la clôture de leur campagne, Oumar Guèye a donné rendez-vous à tous les conseillers municipaux et départementaux le vendredi 2 Septembre prochain au centre CNFA de Rufisque.
Mercredi 31 Août 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :