HCCT : « La vision du chef de l’Etat dépasse les clivages partisans de l’APR» (Mr. Abdoulaye NDAO, “And defar Niani“)


Le 05 septembre prochain, il sera procédé à l’élection d’une partie des 80 membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT). La coalition And Defar Niani n’a pas présenté de candidat à cette élection. Une coalition qui a  certes gagné aux dernières locales une collectivité et obtenu des conseillers départementaux, mais soutient sans condition aucune, le candidat de Benno Bokk Yakaar (BBY).  
Par ailleurs, son président invite « tous les autres conseillers, tous les  frères de la coalition, nos parents de l’Alliance pour la République (APR), à taire toutes divergences et à s’inscrire en droite ligne de la vision du Président Macky Sall, par un soutien sans réserve au candidat de Benno Bokk Yakaar. Nous sommes dans cette dynamique et sommes dans les meilleures dispositions pour les accompagner. » 
Il appelle ainsi tous les acteurs politiques du département à l’union sacrée et « de poursuivre dans cette lancée pour agir ensemble en vue de renforcer les acquis  par la valorisation du potentiel dont le département dispose en matière d’agriculture et d’élevage notamment. Et le futur membre du HCCT devra lui aussi jouer sa partition dans le concert des actions visant à placer Koumpentoum dans la voie de l’émergence ». 
A ceux-là qui qualifient le HCCT d’institution budgétivore, inutile, de Sénat bis, le président  Ndao dira : « Une institution n’est qu’un instrument dont un pays se dote en fonction des aspirations et attentes des populations, de la vision de son Président, de ses choix et de ses orientations politiques. Le renforcement du pouvoir local s’inscrit ainsi dans la dynamique de territorialisation des politiques publiques et d’appropriation par les citoyens à la base des questions d’éducation, de sécurité et autres ». 
Lundi 22 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :