HCCT/Koungheul : Après la victoire à l'arrachée de BBY, Yaya SOW rappelle "ses frères égarés"


La coalition BBY est sorti vainqueur dans le bras de fer qui l'opposait à ses frères de parti qui avaient décidé de déposer une liste indépendante. En effet, après que les proches du maire de Ribot aient été choisis par le président de la République, un camp dénommé du refus avait décidé d’aller contre la décision du président et de présenter une liste parallèle  coachée par des ténors comme Assane DIOP, Mayacine CAMARA et Socé DIOP, aidée par le PDS. 
La tension été vive, les nerfs tendus « mais le camp de la vérité a triomphé », dira M. SOW. A ses détracteurs, il demandera « de revenir à la raison. Quand ils disent que c’est mon choix, ils ne sont pas justes. On s’est réuni,  mais on n’était pas tombé d’accord. On s’en était remis à l’arbitrage du chef de l’Etat qui a tranché. De la même manière qu’il avait été choisi aux postes qu’ils occupent aujourd’hui, et que nous autres les avions accompagnés et soutenus, de cette même manière, ils auraient dû respecter le choix du président ». 
Par ailleurs, le maire de RIBOT est revenu sur l’incident qui l’avait opposé au SG du Gouvernement, M. Abdou L. COULIBALY, envoyé par le président pour régler le problème.  
« Je n’ai jamais dit à M. COULIBALY d’aller chez moi, c’est lui qui m’a proposé de chercher un local, je lui ai dit que la permanence de l’APR ferait l’affaire. Et il était d’accord. C’est par la suite que quelqu’un d’autre m’a appelé pour me dire que la réunion se tiendra finalement ailleurs et je lui ai repondu que j’en attends la confirmation de M. Coulibaly »  Cependant, il invitera « les frères égarés à revenir au bercail et à travailler main dans la main »
Lundi 5 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :