(HCCT) CHOIX DU KHALIFE PORTANT SUR SON NEVEU : Une nouvelle orchestration


« Le Khalife n’a jamais donné de ndiguël désignant Serigne Sidi Abdoul Aziz Mbacké, son neveu et par ailleurs premier adjoint au maire, pour occuper le seul poste qui revient à la commune de Touba au niveau du Haut conseil des collectivités territoriales ». Voilà ce qui ressort d’une révélation de taille faite par une source qui tient (pour l’instant) à son anonymat. Il s’agit juste d’une nouvelle manipulation née des entrailles de la cour du Khalife.
 
En effet, le 11 août dernier, alors qu’une rencontre se tenait dans la salle de réunion de la commune pour recueillir et discuter des candidatures pour le Hcct, Serigne Cheikh Bara Maty Lèye, fils du Khalife, est intervenu ( sans que personne ne s’y attendait) pour dire aux 70  conseillers présents sur la centaine, que Serigne Sidi avait porté son choix sur son « neveu ». Automatiquement, la séance a été levée et les 7 candidatures déclarées rangées dans les tiroirs. Certains conseillers sceptiques de l’authenticité du « Ndiguël » avaient préféré murmuré leur courroux loin des caméras et des enregistreurs des journalistes. Suite logique : le maire a, immédiatement, fait un face-à-face avec la presse pour saluer cette décision et signaler que l’essentiel des membres de son équipe était en phase avec la consigne.
 
Cela n’aura pas empêché certains conseillers de constituer, quelques jours après, une liste. C’est le cas du conseiller départemental Serigne Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly qui s’est allié avec certains conseillers communaux de Touba pour combattre ce mandat « attribué » à Serigne Sidi.
 
Pourtant au vu du travail très important qu’abat le Mbacké-Mbacké au sein de la municipalité et du respect que lui voue l’ensemble des 99 autres conseillers, il n’était point besoin de lobbying quelconque pour valider et faire prospérer cette candidature. Cette affaire connaîtra à coup sûr d’autres révélations…
Vendredi 19 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017