Guillaume Peltier à l'UMP : une nomination qui crispe Sarkozy et NKM

La question a suscité de vives discussions entre Nicolas Sarkozy et Nathalie Kosciusko-Morizet.


Guillaume Peltier à l'UMP : une nomination qui crispe Sarkozy et NKM

Les deux co-fondateurs du très droitier courant de la Droite forte, Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, devraient intégrer dans les jours qui viennent la direction de l'UMP  confirmait "Le Figaro" mardi soir 9 décembre.

La promotion de Guillaume Peltier, ancien membre du Front national et qui doit son ascension à Patrick Buisson l'ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, aujourd'hui banni, est loin de plaire à tout le monde. Elle pose un problème notamment à la toute nouvelle vice-présidente du mouvement, Nathalie Kosciusko-Morizet.

En démontre cette scène rapportée par le "Canard enchaîné" lors de laquelle la députée a menacé Nicolas Sarkozy  de claquer la porte si ce dernier nommait Guillaume Peltier.

Tu commences à m'emmerder !", lui aurait répondu le nouveau président de l'UMP.  
Je déteste les fascites", aurait rétorqué NKM.

Une qualification dont l'utilisation a été démentie par un ténor ayant également assisté à la scène. 

L'animosité entre Peltier et NKM n'est pas nouvelle. Déjà lors des élections municipales, le premier avait appelé à faire battre la candidate UMP  à la mairie de Paris, en raison de sa position sur le mariage pour tous. "Peltier, c'est le Buisson qui cache la forêt", avait commenté l'ancienne ministre avant d'ajouter : 

Derrière tout cela, il y a des gens qui voudraient prouver que la droitisation et l'alliance avec le Front national sont indispensables."
Mercredi 10 Décembre 2014




Dans la même rubrique :