Guerre au sein de l’Apr : Macky enterre le concept de «patron de Dakar» de Abdoulaye Diouf Sarr


La réunion de l’instance dirigeante du parti au pouvoir, le Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Alliance pour la République (Apr), tenue hier et présidée par son leader, le Président Macky Sall, a été riche d’enseignements.
Et le moindre n’a pas été l’enterrement de première classe que le Président de l’Apr a réservé à la guéguerre qui sévissait au sein du département de Dakar dont le leadership était revendiqué par le ministre et maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr.
Une posture qui n’a jamais rencontré l’adhésion de nombre de responsables du parti au pouvoir dans le département, avant qu’un autre ministre, Yakham Mbaye, Secrétaire d’Etat à la Communication, par ailleurs leader de l’Apr dans la Commune de Dakar-Plateau, n’organise et mène une rébellion frontale, appelant à une dynamique unitaire pour instaurer une organisation collégiale.
Ainsi hier, le Président Macky Sall a sifflé la fin de la querelle en réitérant ses directives énoncées lors d’une rencontre au Grand Théâtre : que tous les responsables retournent à leurs bases communales pour renforcer l’Apr et que cessent les querelles, tout en indiquant que personne ne peut se prévaloir d’être le leader départemental de l’Apr. Et Macky Sall ne s’est pas arrêté là : il a menacé de se débarrasser de ceux qui contreviendraient à ses directives.
Aussi, pour illustrer sa volonté de mettre fin à toute velléité hégémonique, lorsqu’il s’est agi d’aborder le cas du département de Dakar concernant l’élection pour le Haut conseil des collectivités territoriales (Hctt), le Président Macky Sall a donné la parole aux ministres Yakham Mbaye et Abdoulaye Diouf Sarr, en les désignant comme des chefs de tendance...
Vendredi 12 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :