Guéguerre apériste autour du HCCT : Macky Sall tape du poing sur la table


Guéguerre apériste autour du HCCT : Macky Sall tape du poing sur la table
Le chef de l’Etat et président de l’Alliance pour la République (Apr) portait le masque des mauvais jours hier lors de la réunion du Secrétariat exécutif national de son parti.  Macky Sall a déploré l’attitude de responsables de son  parti  qui se crêpent le chignon à longueur de journée, soit pour se disputer les postes de membres du Haut Conseil des collectivités territoires (Hcct) ou de mandataire. Ainsi,  il a décidé de mettre un terme à la pagaille qui prévaut à Dakar où Abdoulaye Diouf Sarr et Yaxam Mbaye se disputent le leadership départemental avant de menacer de ses foudres ceux qui seront tentés de présenter des listes parallèles.
Selon des sources de « l’As » qui ont participé à la rencontre,  le leader de la formation beige-marron, très en colère contre l’attitude de certains responsables apéristes qui, pour des intérêts personnels et pour être investis défient, n’hésitent même pas à faire dans les menaces. «Aucune liste parallèle ne sera tolérée, ce sera  tolérance zéro», avertit Macky Sall. Le président de la République a dénoncé la boulimie des responsables de l’Apr et leur course aux postes. Contenant mal sa rage, le chef de l’Etat a martelé que «le parti est malade du comportement de ses responsables. Il n’y a pas de grade d’anciens combattants ou de nouveaux venus». Aussi, demande-t-il à tous de s’ouvrir pour la massification de l’Apr. Restant sur la guéguerre née des investitures pour les élections des Hcct, le locataire du Palais de l’avenue ex-Roume soutient qu’il n’y a aucun autre mandataire. «Benoit Sambou est le seul mandataire national», a-t-il tempêté.  En tant que chargé des élections à l’Apr,  indique-t-il, Benoît Sambou est le seul mandataire qui va lui présenter la liste des investitures. En fin de compte, il lui revient en dernier ressort d’arbitrer.
Pas de patron pour Dakar
 
Abordant le cas de Dakar, Macky Sall a été on ne peut plus clair. Il soutient que son parti n’a pas de patron dans la capitale.  «L’Apr ne présentera pas de candidats pour des raisons évidentes». Conscient qu’ils ont été battus dans la capitale, le président de la République dit qu’il ne veut pas de candidat à Dakar. Toutefois,  il demande à ses responsables de se concerter avec les responsables de Taxawu Dakar qui ont remporté les dernières élections locales dans la capitale en mettant par exemple en place une liste «Benno Taxawu Dakar». Le chef de file des apéristes a profité de l’occasion pour couper la poire en deux dans le duel fratricide qui oppose Abdoulaye Diouf Sarr et Yakham Mbaye. Le maire de Yoff et le secrétaire d’Etat à la Communication se disputent l’Apr dans la capitale. D’ailleurs d’après nos sources, ces derniers ont chacun pris la parole pour donner leur avis sur la question. Il en est de même de la conseillère spéciale du président de la République, Zahra Iyane Thiam, qui a aussi pris la parole pour dénoncer la caporalisation de l’Apr. A cet effet, Macky Sall a indiqué qu’il n’y a pas de patron de l’Apr à Dakar. Il  demandé à tous les responsables de retourner à la base pour travailler, car, dit-il, personne n’est responsable de l’Apr à Dakar. «Maintenant après avoir massifié leur base, les responsables peuvent se retrouver pour trouver un consensus. Mais dans le cas contraire, que chacun reste dans sa commune». Le chef de l’Etat n’a pas manqué tout au long de la réunion de sermonner certains responsables de l’Apr qui, dit-il, «risquent de nous faire perdre».
 
  (L'AS)
 
Vendredi 12 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016