Grève du SAES : le président Wade ‘’a marqué son accord pour l’exécution de certains points’’


Grève du SAES : le président Wade ‘’a marqué son accord pour l’exécution de certains points’’

Le chef de l’Etat Abdoulaye Wade ‘’a marqué son accord pour l’exécution de certains points’’ des revendications du Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES), a appris l’APS de cette organisation syndicale.

‘’Le président a marqué son accord pour l’exécution de certains points’’, écrit le SAES dans un communiqué reçu à l’APS.

Le SAES, dont les délégués ont rencontré le président de la République mercredi, cite parmi les points en question ‘’la dette interne des universités’’, ‘’les infrastructures’’, ‘’la création des postes à partir des HC’’, ‘’l’élection du directeur de l’EPT’’, ‘’la mise en place d’un comité de pilotage des infrastructures incluant les experts du SAES’’ et ‘’la mise à disposition de deux pick-up pour l’UADB’’.

‘’En ce qui concerne la réforme des titres, il (le chef de l’Etat) a instruit par téléphone le Premier ministre de rencontrer le SAES en présence du ministre de l’Economie et des Finances pour évaluer l’incidence financière’’, indique le communiqué. Les enseignants affiliés à ce syndicat sont en grève depuis plusieurs mois.

La rencontre des délégués dudit syndicat avec le chef du gouvernement et le ministre de l’Economie et des Finances doit permettre de ‘’voir les modalités pratiques d’application des directives du président de la République’’.

‘’A cet effet, annonce le SAES, des rencontres sont prévues dans les 48 heures (à compter de mercredi) avec le Premier ministre les ministères concernés.’’

‘’Pour toutes ces raisons, les assemblées générales de campus initialement prévues pour jeudi 15 mars sont reportées au vendredi 16 mars à 15 heures dans le souci de collecter le maximum d’informations’’, indique la même sourceA
APS

Jeudi 15 Mars 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016