Grève des transporteurs du corridor Dakar-Bamako : Une rencontre avec les autorités met fin aux velléités de mouvement d’humeur des chauffeurs


Grève des transporteurs du corridor Dakar-Bamako : Une rencontre avec les autorités met fin aux velléités de mouvement d’humeur des chauffeurs
L’Union des routiers du Sénégal (Urs) projetait d’aller en mouvement d’humeur demain 10 Août et pour 48 heures. Ceci pour protester contre l’état du corridor Dakar-Bamako. Les transporteurs ont été reçus hier par Jules Aubin Sagna, secrétaire général du ministère en charge des transports terrestres en présence de M. Cheikh Oumar Gaye, Directeur des transports routiers (Dtr), de M. Mactar Diagne, secrétaire général de l’Ageroute et de M. Aly Ba, directeur des grands travaux et des ouvrages d’art à l’Ageroute.
Selon le communiqué sanctionnant la rencontre, les transporteurs ont été rapidement édifié sur la nature illégale de leur mouvement d’humeur du fait qu’ils n’ont pas  déposé un préavis de grève 30 jours auparavant comme en dispose la législation.  Les responsables de l’Ageroute ont par la suite expliqué l’importance que l’Etat du Sénégal accorde à la qualité du réseau routier sur ce corridor, avant de faire le point sur les travaux qui y sont engagés.  Les syndicalistes ont reconnu leur erreur pour avoir annoncé une grève sans avoir déposé le préavis et ont exprimé leur satisfaction face aux réponses apportées par les techniciens de l’Ageroute par rapport aux solutions mises en œuvre pour relever le niveau de service des routes sur le corridor Dakar-Bamako.
Mercredi 9 Août 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :