Grève de l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales : Les précisions du ministère en charge de la Gouvernance locale


L’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales a entamé une grève de 72 heures. Le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire de rappeler que des difficultés ont certes été enregistrées dans le fonctionnement de certaines collectivités locales, mais l’Etat, très sensible, a pris les mesures idoines en vue de trouver des solutions à ces difficultés.
 
En effet, indique la note qui nous a été transmise, le protocole d’accord, qui a reçu l’approbation de certains ministères, sera finalisé à la suite de la validation de l’étude relative à l’incidence financière de la mise en place de la fonction publique locale.
 
Les autres difficultés ajoute t-elle, sont inhérentes au phasage de l’Acte 3 de la décentralisation. « La phase 1 vient de faire l'objet d’une évaluation. Le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire est en train de finaliser les documents à communiquer au Premier ministre pour les besoins du conseil interministériel qui sera spécialement consacré aux ajustements à apporter à la première phase et à la  mise en perspective de la phase 2 de la réforme ».
 
Mais auparavant, toujours selon la note, des dotations exceptionnelles ont été mises en place par l’Etat pour aider les collectivités locales en difficulté à prendre en charge, régulièrement les salaires de leurs travailleurs et autres dépenses de fonctionnement. Ainsi, en 2014, 417 000 000 FCFA ont été dégagés pour régler les arriérés de paiement de salaire du personnel des anciennes régions de Dakar, Diourbel et Kolda et 1 000 000 000 FCFA répartis entre les 42 départements ainsi que les villes et les communes de la région de Dakar.
 
D'après le Service de Communication, de Documentation et des Relations publiques du ministère, en décembre 2015, une dotation complémentaire de  2 500 000 000 FCFA a été dégagée pour le règlement des arriérés de salaire et certaines autres charges de fonctionnement. « C’est pourquoi, tous les salaires des agents des communes affectées par le redéploiement du personnel des anciennes régions et villes, ont été payés ».
 
Toutefois, le ministère estime que les difficultés notées dans le paiement des salaires pouvaient être sensiblement atténuées si, à coté de la prise en charge des salaires des agents permanents, des sommes importantes n’étaient pas affectées par certaines collectivités locales aux émoluments d’agents temporaires ou à des dépenses facultatives.
Concernant les problèmes liés aux cotisations à l’IPRES, au paiement des indemnités de départ à la retraite et à la prise en charge médicale des travailleurs, le ministère voudrait rappeler qu’il revient aux collectivités locales, qui s’administrent librement, de s’acquitter desdites obligations.
 
Le Ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, en appelle au sens des responsabilités des exécutifs locaux et des membres de l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales. 
Lundi 25 Janvier 2016
Dakar actu




1.Posté par Pascal le 27/01/2016 10:14
Ce monsieur est un bonimenteur je le connais super bien pour avoir ete son bodyguards je suis desole que le president compte sur lui.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016