Grave alerte – vers un démantèlement de la Sonatel : des millions de familles menacées au Sénégal

Une tentative sournoise de démantèlement de la Société Nationale des Télécommunications (SONATEL) est en cours. Elle est plus grave que la vente des actions de l’Etat du Sénégal à France Télécom parce que c’est le pain qui est de la bouche à des millions de Sénégalais à travers les emplois directs et indirects générés par cette entreprise fleuron de l’Economie Sénégalaise. L’alerte est lancée par une intersyndicale des travailleurs (SYTS et SNTPT) qui a déterré la hache de guerre pour que le processus n’aboutisse pas. Le Directeur général de mèche avec France Télécom envisage de céder l’ensemble des infrastructures de la Sonatel à des privés qui vont leur louer mais aussi d’externaliser l’ensemble des activités d’exploitation et de maintenance (outsourcing) qui signifierait une perte d’emploi pour toute la partie technique et progressivement d’autres.


Grave alerte – vers un démantèlement de la Sonatel : des millions de familles menacées au Sénégal
Les sociétés sous traitant de la Sonatel ainsi que des milliers de travailleurs de ce fleuron de l’économie Sénégalaise ont des soucis à se faire. Ils sont tous guettés par une déchéance professionnelle et sociale lié à la perte d’emploi. France télécom en accord avec le Directeur général tente de vampiriser la Sonatel. «A plusieurs reprises des tentatives de faire main basse sur la Sonatel par France Telecom ont rencontré la résistance des travailleurs et de tous les patriotes de ce pays. Après une accalmie de quelques temps ils sont revenus à la charge avec la complicité active de notre Direction Général par la mise en place d’un ensemble de projets dont l’exécution privera à jamais le Sénégal de ce levier fondamental pour son développement qu’est la Sonatel», a souligné le communiqué de l’intersyndicale des travailleurs reçus à la rédaction de PressAfrik.com.

Le projet de l’opérateur français actionnaire principal de la Sonatel est, selon l’intersyndicale de “céder l’ensemble des infrastructures de SONATEL à des privés qui nous les louerons après et d’externaliser l’ensemble des activités d’exploitation et de la maintenance (Outsourcing)”. Ces projets seraient justifiés d’après la Direction par le manque d’expertise du personnel de SONATEL pour faire face aux nouvelles évolutions technologiques (apparemment on ne peut pas comprendre les nouvelles technologies !), des pertes sur les CA et les marges au profit des autres opérateurs (malgré les 90Milliards de bénéfice pour un seul semestre !), un processus mondial”.

Pour mener à bien ces projets, informent le Syndicat des Travailleurs de la Sonatel (SYTS et le SNTPT, “la Direction compte supprimer dans un premier temps des centaines d’emplois à la direction Technique. Une infime partie du personnel issue de ces directions pourrait être mise à la disposition du sous-traitant (emplois précaires et révocables à tout moment) alors que pour ceux qui restent, la Direction entretient un flou total”. Pire encore, ont-ils ajouté, “Ensuite ce sera au tour des autres structures de subir le même sort avec une cohorte de cabinets pour les remplacer (comptabilité, informatique, finances, ressources humaines….)”.

Les syndicalistes tiennent à souligner que “cette démarche est illégale car le contrat de concession interdit toute externalisation de nos infrastructures en particulier notre cœur de métier parce que cela aura des répercussions inestimables pour notre pays”.

Le Syndicat National des Travailleurs de Poste et de Télécommunications (SNTPT) et le SYTS d’énumérer les conséquences d’une telle démarche: “permettre à France Telecom de démanteler la Sonatel par le transfert de nos activités vers d’autres pays (Pologne, Côte d’Ivoire, France…), eliminer les entreprises Sénégalaises de l’environnement Sonatel comme ils viennent de le faire en privant nos entreprises d’équiper en mobilier notre nouvelle Direction en construction au profit d’une entreprise étrangère qui n’a aucune référence chez nous et hypothéquer définitivement la souveraineté du Sénégal en ne lui permettant plus de gérer de manière souveraine la fin de la concession car ayant entre ses mains une sonatel qui sera à l’intérieur du Sénégal que de la ferraille”.

Les syndicalistes de faire constater paradoxalement qu’au même moment, “France télécom a prévu de recruter 10 000 agents parce qu’il leur est impossible d’envisager un projet social : Risque de suicides et chômage fort !”. Ils regrettent beaucoup le fait que “France Telecom aveuglé par le zèle avec lequel la nouvelle Direction exécute tous ses désirs en oublie qu’il est un partenaire stratégique et que Sonatel n’est pas une filière mais un opérateur avec ses propres filiales dans trois pays de la sous-région”.


Pressafrik
Mercredi 25 Septembre 2013
Dakaractu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par S. Oumar le 24/12/2013 14:29
si vous voulez avoir un aperçu de l'avenir de la Sonatel comme du reste toute société d'Etat :
https://www.youtube.com/watch?v=rhMlGSDJRsE#t=1375

22.Posté par DG. DRH.DV.DA.RA.RZ.RMQ.RAV.CC.TMP le 28/09/2013 16:37
Lékk Riba bakhoul! Les directeurs et responsables de la SONATEL, au lieu de recruter leurs jeunes agents temporaires compatriotes comme eux, représentant 80 pour cent de leurs employés, les exploitent en leur promettant d'aller en commission jusqu’à ce que leurs deux ans de contrat finisses. Ils leur demandent ensuite de former les prochaines victimes avant d’être chassés dehors. Balangay dakh kéweul mou dieum all, dakhal mou dieum sa keur! Voici le caractère de traître qui empêche a l'Afrique de se développer. Ils vendent leurs semblables aux étrangers car étant égoïstes et croyant qu'ils doivent être les seuls a vouloir faire du Tékki! Qui sème le vent récolte la tempête. Je parle en connaissance de cause car ayant été agent temporaire la-bas pendant 10 ans. Maintenant l'argent qu'ils ne voulaient pas que je consomme moi en tant que jeune sénégalais nous échappera a nous tous et ira direct dans les poches des français.

L’État doit réguler ces grandes entreprises en leur faisant respecter la politique RSE (Responsabilité Sociale d'Entreprise). En réalité, ce sont elles les principales responsables de l'augmentation du chômage dans le pays. Malgré les 90 milliards TRIMESTRIEL qui sont en réalité le fruit de la dure labeur des agents VTO (Vendeurs Terrain Orange) que vous voyez souvent taper a vos portes pour vous proposer des produits ORANGE, qu'ils ne daignent même pas offrir un petit salaire, ils ne font qu'arnaquer les honnêtes citoyens. Ils ne participent pas a la politique de l'Etat qui est d'offrir non seulement des emploi mais de donner à la jeunesse, les moyens de manifester leur savoir-faire.

Les jeunes veulent non seulement travailler, mais ils veulent le faire dans des conditions sures. Ils ne veulent pas de ces boulots précaires qui non-seulement durent 2 ans, mais aussi offrent un salaire inférieur ou égal a leur mensualités scolaires. Les sociétés intérimaires qui les recrutent, appartiennent souvent a un ancien de la boite ou-bien encore a un ami du comité directeur de celle-ci. Elles participent ainsi, avec lâcheté, au sacrifice de leur jeunesse. Ainsi, le troisième larron qui n'est autre que FRANCE TELECOM vient en toute tranquilité, empocher son butin sous l’œil impuissant de ces ingrats de la société. Ngourou yalla rekadoul diékh!!!

21.Posté par Set le 27/09/2013 17:55
Voila ou menera le gouvernement mondial qui est en realite dirige par les grandes entreprises appartenant au cercle restraint de banquiers.ils decident de tout.le pauvre citoyen n y peut rien pour le moment.la population mondiale continue d accroitre,les ressources deviennent de plus en plus limitees,la richesse est controlee par 1% de la population mondiale...Ce qui est tres dangereux..

20.Posté par telecom le 27/09/2013 15:16
C vraimn dmotivant!!k Macky Sall sach k la population Senegalaise est gravmn menac!!

19.Posté par Kaïs hussein DIADINE le 25/09/2013 23:15
Société franc maçonne de merde

18.Posté par CDD le 25/09/2013 21:35
KEL K soit la situation, ce projet d"externalisation sera effectif , tout le travail sera donné au sous traitant et es TI vont etre remercier, je parle en connaissance de cause, suis dans la boite,

17.Posté par Mamadou le 25/09/2013 20:02
Quel interet , le Directeur Général qui vient d arriver et qui ambitionne de réussir à l image de son prédécesseur, aurait à saborder la Sonatel? Pourquoi nous faire croire que la Direction Générale est moins patriote que les Syndicalistes ? Nous avons appris à faire confiance à cette Direction Générale, pour ses capacités d anticipation, et sa vision du secteur . Vous travailleurs de Sonatel vous avez le choix entre conduire les changements ou les subir
Attendons de connaître la position de cette Direction Générale

16.Posté par senegal le 25/09/2013 17:56
le réseau le plus pourrii de l'Afrique de l'ouest issh

15.Posté par Haby Siraj DIA le 25/09/2013 17:42
Cette stratégie d'externalisation à outrance de certaines activités par les sociétés françaises vise simplement à déplumer les nationaux ( employés et/ou fournisseurs) pour renforcer les privés français et par conséquent l'économie française. C'est le cas dans la quasi totalité des sociétés françaises. Allez voir du côté de la BICIS ou encore de la SGBS, vous verrez des prestations essentielles externalisées au profit de la société française ou des sociétés où elles ont des intérêts.

Quant on parle de restauration de la dignité humaine, de la réhabilitation de l'économie et en gros de rupture, cela aussi c'est une autre paire de manche pour nos autorités. Les établissements français augmentent sous nos terres le taux de chômage pour diminuer celui de la France. C'est une politique ségrégationniste aux antipodes de la mondialisation.

Les sociétés françaises bafouent les règles les plus élémentaires en matière de droit, considèrent leurs employés comme des esclaves et eux comme des colons et maquillent à souiller leur chiffre pour payer peu d'impôts.

Ce que France Telecom veut faire de la SONATEL si elle le réussit que nous resterait il à espérer, à préserver et à concevoir comme modelé. Rien du tout !

Haby Sirah DIA

14.Posté par Niit le 25/09/2013 17:19
Daccord avec Mandimory,

Sonatel Vampirise les sénégalais. Que le travailleurs de Sonatel ne comptent pas sur la population pour garder leur pain. C'est 2 000 employés qui font 200 milliards de bénéfice sur le dos de 12 000 000 sénégalais. Qu'ils aillent au diable Sonateloooo, Orangooooo, France Telecommmmmmoooo

13.Posté par water le 25/09/2013 15:07
Il faut CASSER ce partenariat et ouvrir une ére nouvelle pour les technologies dans ce pays. SONATEL n'a qu'à trouver un nouveau partenaire stratégique utilisant une technologie WIMAX et plus expérimenté. Les français veulent nous asphyxier à cause de leurs propres soucis chez eux.

12.Posté par mandimory le 25/09/2013 14:41
c bien cette société elle méme vampirise les sénégalais

11.Posté par wathever le 25/09/2013 14:02
Mbadou c'est CT Mbaye qui veut etre le sous-traitant?

10.Posté par tarzan le 25/09/2013 13:21
C'est quand on gagne beaucoup d'argent qu'on réfléchit sur son avenir .Le syndrome Blacberry est là depasser par I phone et samsung.aujourdh'ui la lourdeur de la Sonatel ne lui permet pas de se redeployer à la hauteur de Expresso ou de Tigo

9.Posté par z bst le 25/09/2013 13:15
Regarder de près la photo du bâtiment de la sonatel, l'angle de prise montre clairement une pyramide surplombée d'un œil. suivez mon regard!

8.Posté par Lessivé le 25/09/2013 12:29
Les french boy's de vrais vampires Tout pour regler la crise chez eux avec de non patriotes Encore une fois l'Afrique leur point de salut

7.Posté par tala le 25/09/2013 12:29
Le peupe sénégalais va se lever comme un seul homme pour faire barrage à ce projet funeste.La SONATEL malgrè ces millards de bénéfices, montant totalement ammoral et immoral au vue des coûts indécents des communications payées par les sénégalais, veut maintenant priver les sénégalais de centaines de milliers d'emplois; C'est pas normal, le sénégal doit récupérer le contrat de concession. EXPRESSO est africain et il marche. Voyez ce qui ce passe avec la SDE et cette pénurie d'eau. On nous avait chanté les bienfaits de la privatisation. Qu'est ce qu'on voit aujourd'hui, des pénuries d'eau pendant plus de 10 Jours suite à un problème technique que la SDE n'arrive pas à résoudre. LA SDE est française, donc si la FRANCE veut aujourd'hui créer des émeutes dans le pays, faire tomber un gouvernement ou un président, elle appuiera sur le levier SDE, SONATEL et le tour est joué. Voilà les risques de confier sa souveraineté à d'autres. LA SDE est une société capitaliste , son seul souci, faire le maximum de bénéfices. Voilà où nous ont conduit les théories de la privatisation pronées par le FMI et la Banque Mondiale sous la coupe des pays occidentaux. Voilà où nous ont conduit notre suivisme et notre docilité. Reprenonon notre souveraineté. et Réfléchissons.

6.Posté par tarif le 25/09/2013 12:00
NOUS AVONS UN PEUPLE QUI AIME SE FAIRE BERNER PAR UNE ELITE QUI NE PENSENT QU'A LEURS PROPRES INTERETS SORTIR DANS LA RUE NE POURRA PAS REGLER NOS PROBLEMES MAIS LES AUGMENTER .C DOMMAGE DANS CE PAYS LES PORTEURS DE VOIX (LES JOURNALISTES) SONT LES PLUS NULS CEUX COMME BABACAR FALL DE RFM AU LIEU DE DONNER DES INFORMATIONS ILS SONT A FAIRE TOUJOURS DES CRITIQUES SANS ESSAYER DE DONNER DES IDEES OU DES CONSEILS POUR POURVOIR DEVELOPPER NOTRE CHER PAYS

5.Posté par BOUL FALE le 25/09/2013 11:51
Je ne comprends pas pourquoi mes deux commentaires ne sont pas publiés.

4.Posté par BOUL FALE le 25/09/2013 11:23
De grâce ne renouvelez pas le contrat de concession avec France Télécom.

1 2


Dans la même rubrique :