(Grand reportage) Reptilarium du Parc de Hann : A la découverte du refuge des serpents

Après une vingtaine d'années en Europe, Fallou Guèye est rentré au bercail. Dans ses bagages, un vœu qui ne l'a pas quitté depuis sa tendre enfance à Diourbel. L'ancien émigré veut implanter un reptilarium dans son pays. Ce n'est qu'en 2015 qu'il installe ce cocon douillet où sont chouchoutés des reptiles de tout genre. Du serpent au crocodile, en passant par le varan, la tortue ou encore le margouillat, l'homme se veut le protecteur des reptiles. C'est pour cette raison que ce fils du Baol ne fait jamais la sourde oreille quand il est appelé à en débusquer dans un quartier ou dans un autre, car pour lui, les reptiles doivent être protégés. Dakaractu est allé à la rencontre de cet homme on ne peut plus spécial qui ambitionne de léguer cet amour qu'il a des reptiles à ses enfants. Aux générations futures. Reportage...


Lundi 14 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :