Grace de Karim Wade et Cie : Le SEN de l’APR écarte toute polémique ou controverse sur l’usage de cette prérogative du Chef de l’Etat


Le secrétariat exécutif national de l’Alliance Pour la République, sur  la grâce octroyée à Karim Wade et compagnie, a tenu à préciser que cela était  une mesure de clémence qui dispense les bénéficiaires d'exécuter le reste de la peine d'emprisonnement à courir. Et dès lors, dans le cas des personnes condamnées par le CREI pour le délit d'enrichissement illicite, les autres aspects de la sentence portant sur les peines pécuniaires restent entièrement en vigueur. « En vérité, un tel humanisme n’entrave et ne saurait entraver la volonté maintes fois exprimée et jamais prise à défaut du Président Macky SALL de poursuivre jusqu’à terme, la politique de recouvrement des biens mal acquis, initiée au lendemain de l’alternance, de promotion pour la bonne gouvernance, et  lutte contre la prévarication des ressources publiques » rappelle t’il.
Aussi, l'Alliance Pour la République d’affirmer, « qu’il ne saurait y avoir de polémique ou de controverse sur l’usage par le Président de la République, seul juge de l'opportunité d'exercer un pouvoir régalien que lui offre la Constitution, par conséquent, un pouvoir discrétionnaire laissé à son entière appréciation ».
  Le gouvernement reste, toujours déterminé, comme par le passé, répète-t-il, à recouvrer toutes les sommes indûment acquises sur le dos du contribuable sénégalais et que l’usage de cette prérogative exclusive au Chef de l’Etat n’est nullement entaché.
Enfin l’APR invite les militants et militantes du Parti, les Alliés de Benno Bokk Yakaar et de la majorité présidentielle à garder le cap de la mobilisation et de l’engagement, pour indique leur communiqué,  « maintenir la flamme de l’espoir et de l’action au service de nos compatriotes ». 
 
Jeudi 30 Juin 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :