Gorgui Sy Dieng, le "Lion" des Timberwolves en retrait


Gorgui Sy Dieng, le "Lion" des Timberwolves en retrait
Le pivot sénégalais des Timberwolves de Minnesota, Gorgui Sy Dieng, jusque-là moins en vue cette saison, n’arrive pas encore à atteindre ses statistiques de l’année dernière, un exercice passé qui l’avait vu confirmer son talent en portant son équipe à bout de bras en Nba.
Avec un total de 73 matchs joués la saison dernière, Dieng, quasi titulaire l’année dernière avec 43 débuts de match sur le parquet, avait cumulé 710 points et 610 rebonds pour 2193 minutes.
Cette performance lui avait valu d’être cité parmi les meilleurs joueurs des Loups de Minnesota, avec des moyennes de 9,7 points et 8,4 rebonds pour une présence régulière mesurée à 30 minutes par match.
Pour la présente saison, Gorgui Sy Dieng a d’abord perdu du temps de jeu, passant de 30 minutes en moyenne à 24 unités, ce qui s’explique par son statut de non-titulaire. Le joueur n’a débuté que trois matchs sur les 40 disputés.
En 981 minutes de jeu, Dieng a vu ses performances offensives cumulées chuter également, passant de 9,7 points par match à 8,1 par match. Mais par rapport au temps de jeu dont il dispose, le joueur de Minnesota n’est pas au plus mal, bien qu’il ne soit pas d’un grand apport offensif pour son équipe.
En ce mois de janvier, il pointe à seulement 2,5 points par match lors des cinq dernières sorties de Minnesota, malgré 9 points inscrits mercredi.
Cette première partie de saison n’est pas pour consacrer les bonnes pioches du joueur qui réalisait plusieurs doubles-doubles la saison dernière et qui, dans ce secteur, n’en est qu’à quatre unités cette année.
Le double-double désigne une performance individuelle lors d’un match dans lequel un joueur a enregistré au moins dix unités dans deux des cinq catégories statistiques suivantes : points, rebonds, passes décisives, mais aussi interceptions et contres. Il représente un élément fondamental dans la détermination des performances individuelles.
Gorgui en a réalisé quatre entre novembre et décembre, respectivement contre Atlanta, Los Angeles Lakers, New York Knicks et Brooklyn Nets.
Relégué sur le banc par l’arrivée de Karl Anthony Town, son désormais challenger dans la raquette de Minnesota, le Sénégalais n’en demeure pas moins parmi les joueurs les plus performants de la franchise, dont le top 5 des meilleurs joueurs est le suivant composé de Ricky Rubio, Andrew Wiggins, Karl Anthony Tozn, Gorgui Dieng et Kevin Martin.
De quoi rassurer, pour ce qui est sa dernière saison obligatoire à Minnesota, après laquelle il pourra devenir un free-agent (joueur libre) qui pourra négocier un contrat sans contrainte ni limite salariale.
Vendredi 15 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :