Gestion des inondations de Wade à Macky Sall- Des centaines de milliards de FCfa engloutis dans les eaux de pluies

Les inondations sont devenues un véritable casse-tête pour les populations, mais aussi pour l’Etat du Sénégal. De Wade à Macky Sall, des centaines de milliards de FCfa ont été dépensés par nos gouvernants pour régler le problème. L’Obs vous fait un petit rappel.


Gestion des inondations de Wade à Macky Sall- Des centaines de milliards de FCfa engloutis dans les eaux de pluies

Au Sénégal, la pluie prend ses quartiers avec son lot de malheurs, mais aussi son lot de milliards. Depuis 2005, le phénomène des inondations s’est amplifié. Abdoulaye Wade tout comme Macky Sall ont déclaré avoir investi plusieurs milliards dans la résolution du fléau. Mais l’énigme demeure entière. Les populations pataugent toujours dans les eaux.

61 milliards : Le premier acte posé par Macky Sall a été de supprimer le Sénat pour investir l’argent dans la recherche de solutions. 2 000 logements sociaux sont en construction dans les sites de Tivaouane Peulh, Niakhirate et Keur Massar. Un an après, c'est à peine 500 habitations qui devraient être livrées sous peu, selon le gouvernement.  Ces 500 logements et les ouvrages de drainage des eaux auraient coûté près de 61 milliards FCfa.

5 milliards pour Guinaw Raïl, Bène Barack…  Situées dans la Banlieue, ces zones sont souvent les plus touchées par les inondations. Pour parer à tout cela, le ministre en charge des Inondations et de la Restructuration des bassins de rétention Khadim Diop a annoncé dans une interview accordée à nos confrères du quotidien national ''Le Soleil'' que «pour des travaux durables, 5 milliards seraient mobilisés pour les localités de Guinaw Rails, Bène Barack, Darou Rahmane et Yeumbeul.

Plan décennal de 766 milliards (2012-2022) : Macky Sall a annoncé un programme décennal de lutte contre les inondations  estimé à 766 milliards FCfa. La phase d'urgence qui devrait être déclenchée cette année nécessiterait un peu plus de 66 milliards. Un montant que l’État du Sénégal a pu rassembler avec l'aide des bailleurs étrangers.

52 milliards pour le plan Jaxaay : Son prédécesseur Abdoulaye Wade lui en avait fait une crise nationale. Un plan d'Organisation des secours (Orsec) a été mis en place. Les élections législatives seront par la suite reportées et l'argent qui devait servir à leur organisation, investi sur le plan Jaxaay. Un premier chiffre de 52 milliards FCfa est décaissé pour le projet. Cette somme n’a servi qu’à réaliser 2 000 logements sociaux sur les 3 000 prévus. Finalement, seuls 1 917 logements ont été effectivement attribués.

70 milliards entre 2006 et 2012 : Entre 2006 et 2012, Wade a dégagé une enveloppe globale de 70 milliards de francs pour faire face aux inondations dans la région de Dakar, mais aussi loger décemment plus de 2 000 sinistrés dans une cité totalement urbanisée. Autant de milliards investis dans les inondations, sans solution définitive.

1 283 203 677 FCfa collectés en 2012
En 2012, les inondations avaient occasionné un élan de solidarité  de part et d’autre. D’après les chiffres donnés par le ministère de l’Intérieur, à la date du 06 Novembre 2012, le montant cumulé des contributions reçues se chiffrait à 1 283 203 677 FCfa. Somme qui a été reversées au Trésorier général du Sénégal. Depuis, Mbaye Ndiaye alors ministre de l’Intérieur reste muet comme une carpe. La destination de cet argent reste toujours inconnue.

L'Observateur

 

Mercredi 21 Août 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016