Gestion de Sénégal Airlines : Les employés accusent le DG de piller les ressources de boite, demandent son limogeage et dénoncent l'attitude de l'Etat


Dans un sit-in transformé en point de presse, les employés de l'ex Sénégal Airlines sont revenus sur les problèmes de la compagnie Sénégal Airlines.
D'emblée, le coordinateur du collège des délégués de Sénégal Airlines, Moustapha Diakhaté, est revenu sur la liquidation de la boite. Il a déclaré qu'après l'annonce de la "liquidation suite au non renouvellement du PEA et du retrait des droits de trafic concédés à la compagnie, une assemblée générale devait entériner cette décision, mais n'a pas été tenue. Après moult tergiversations, un Conseil d'Administration s'est tenu ce vendredi 27 mai 2016 sans qu'aucune décision importante ne soit prise par les actionnaires à savoir les privés nationaux (64%) et l'Etat du Sénégal. Cette situation met le personnel dans une situation inconfortable et précaire et permet tout simplement au Top Management (le DG et ses trois directeurs : DAF, DCM, DRH) qui gardent leurs signatures, d'accaparer les ressources de la compagnie."

Gestion du Directeur Général 

Moustapha Diakhaté, revenant sur la gestion du DG qu'il juge scandaleux, déclare : " Il faut savoir que Sénégal Airlines n'opère plus de vol après le retrait du PEA et des droits de trafic. Cependant, la compagnie bénéficie des rentrées d'argent provenant de Royalties (Royal Air Maroc, Air Arabia, Sn Brussels), mais aussi des créances d'agences de voyage issues de ventes antérieures et la location du hangar pour la maintenance d'avions de compagnies étrangères (DHL, etc)."
Mieux, le coordinateur du collège des délégués de poursuivre en accusant : "Nous avions parlé en long et en large de la gestion du DG allant de Février 2014 à fin décembre 2015 faite de gré à gré dans les locations d'avions, d'avions cloués au sol pendant qu'on continuait à payer la location, de mauvais choix et mauvaises pratiques et de mensonges envers les actionnaires, ayant conduit à la décision de liquidation de la compagnie par l'Etat du Sénégal, principal bailleur."
Pour Diakhaté : " la période qui intéresse est celle allant de janvier à fin mai 2016 où la situation financière est inconnue des actionnaires puisque la situation financière au niveau des 04 banques où nous avons des comptes (SGBS, BIS, BNDE, DIAMOND BANK) et de la Caisse centrale reste une grande nébuleuse : absence de relevés bancaires et des ordres de virements au niveau de la comptabilité et la Caisse centrale n'est plus à jour. 

Création de Air Sénégal S.A

Parlant de la création de la nouvelle compagnie Air Sénégal S.A par l'Etat, les employés de Sénégal Airlines réclament l'utilisation des Royalties pour assister le personnel dans l'attente du démarrage de la nouvelle compagnie Air Sénégal S.A, en donnant une indemnité et en prenant en charge la couverture maladie. Les employés de Sénégal Airlines disent être en attente toujours des décisions de l'Etat sur leur sort par rapport à la nouvelle compagnie. Ils disent vouloir renouer avec le travail et espèrent faire partie de la nouvelle compagnie, mais l'Etat semble faire la source oreille, car ne les associant pas à Air Sénégal S.A à part juste quelques consultations de certains employés. 

Pour leur plan d'action, les employés réclament : 

_ Le limogeage immédiat du DG et le retrait de toutes les signatures des directeurs

_ La reddition des comptes de la compagnie et l'audit de la gestion du DG allant de Février 2014 à mai 2016

_ La justice et l'équité dans le traitement des salaires en tenant compte de la situation actuelle où tout le monde est en chômage technique

_ Relance de la plainte à l'OFNAC, plainte au niveau de l'Inspection du travail, du Forum Civil, du Forum du justiciable et de la RADDHO.
Mercredi 1 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :