Genève s'accapare des intellectuels Sénégalais : Boris Diop à l'Université, Ibrahima Thioub à l'Institut !


Genève s'accapare des intellectuels Sénégalais : Boris Diop à l'Université, Ibrahima Thioub à l'Institut !
(GENEVE-SUISSE)- Jamais, dans l'Histoire, il n'était arrivé que deux intellectuels du pays de Senghor, de Cheikh Anta Diop, de Khaly Ahmeth Fall, de Moussa Kâ, ne se suivent de si près l'un après l'autre dans ces deux temples des Savoirs parmi les plus respectés sur la planète pour apporter les Lumières noires aux peuples d'Occident. Genève l'a fait ! Et ceux qui viennent mardi 20 septembre et mercredi 21 septembre parler à l'Université de Genève lors de la Leçon inaugurale et à l'Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement pour une conférence exceptionnelle de la Chaire Oltramare devant des milliers d'universitaires, professeurs, étudiants, chercheurs, diplomates, et autres curieux sont de purs produits de l'Université sénégalaise ! Oui, il faut le noter ! 
Un mot sur le grand frère et ami Boris Diop, voici un écrivain, un enseignant, un journaliste, un philosophe dont l'oeuvre littéraire est disséquée et honorée aux Etats-Unis, en Allemagne dans le cadre de colloques de haut niveau alors qu'au Sénégal, ce grand Monsieur n'a jamais reçu de distinction honorifique ! (Pas à ma connaissance!). Ce pays est plein de complexités car oui aussi, des médiocres, des jaloux et des envieux sont souvent au niveau de certaines stations décisionnelles et ne parlent que de politique politicienne, ne parlent que d'argent, l'intérêt du pays ne les préoccupe guère. Combien d'intellectuels et autres braves personnages sont sur notre tableau de la Légion d'Honneur ces dernières années? 

On célèbre des politiciens et quand ils meurent on oublie même toutes et tous leurs méfaits pendant ce temps de grands intellectuels meurent qui participent du rayonnement international de notre pays, dans l'anonymat, d'autres finissent dans la misère et la solitude ! Qui se souvient d'un certain Mangoné Niang? Savez-vous que c'est grâce à lui et d'autres que la fameuse Déclaration du Mandé nous est revenue etc !

Je souhaiterais que le Gouvernement de mon compatriote Président Macky Sall lise ce post et corrige des erreurs et ou omissions historiques que notre pays a commises depuis le grand Senghor ! Il est encore grand Temps! Savez vous que même le grand peintre Ousmane Sow malgré son âge et ses lauriers d'Académicien et ses oeuvres qui se vendent à coût de plusieurs milliers et milliers d'euros, n'a pas le passeport diplomatique ! 
Certains n'ont pas besoin de demander quoi que ce soit. Les techniciens et ou autres conseillers payés pour donner de bonnes idées à nos décideurs politiques doivent faire leur travail, avec humilité, dextérité et surtout avec de la générosité. Pour demain! "Tout se passe et s'efface dans l'espace mais laisse trace". 
Oui c'est au Sénégal d'être reconnaissant envers ses filles et fils valeureux à l'intérieur comme à l'extérieur et qui ne sont pas nécessairement dans la politique surtout de cette politique là politicienne qui est entrain de tuer les valeurs suprêmes de ce grand peuple !
El hadji Gorgui Wade Ndoye. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com
Samedi 17 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :