Général Meissa Niang, parcours exceptionnel d’un Haut commandant de la Gendarmie nationale


Général Meissa Niang, parcours exceptionnel d’un Haut commandant de la Gendarmie nationale
Le Général de Division Meïssa Niang, nouveau Haut commandant de la Gendarmerie nationale a gravi les différents échelons académiques et occupé des postes de responsabilité dans la gendarmerie mobile, territoriale et à l’Etat-major.
 


Ancien pensionnaire du Prytanée militaire de Saint-Louis et des Ecoles de formation de la Gendarmerie nationale, le Général de Division Meïssa Niang s’est distingué dés la fin de ses études secondaires en terminant comme major de son jury pour l’examen du Baccalauréat série L.
 
Il a démarré son cycle universitaire en fréquentant pendant deux premières années la Faculté des sciences juridiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, avant de rejoindre l’Université de Droit, d’économie et de sciences politique d’Aix à Marseille III ou il a terminé son troisième cycle.
 
Le Général Niang est aussi titulaire d’un doctorat de 3ème cycle en criminologie avec Mention très honorable et félicitations du Jury avec autorisation de publication de la Thèse et reconnaissance de l’aptitude à diriger des travaux de recherches.
 
La carrière du jeune officier débutant est marquée par différents postes d’adjoint d’abord au 1er Escadron Porté de la Légion de Gendarmerie d’intervention entre 1982 et 1983, puis la compagnie territoriale de Diourbel, ou il reste jusqu’en 1985.
 
Le Général de Division, directeur de la Justice militaire, Meïssa Niang rejoindra plus tard l’Etat-major du Haut commandant de la Gendarmerie nationale comme chef de Division justice militaire en 1995.
 
Il a assuré également les fonctions d’Inspecteur technique chargé des affaires administratives, juridiques et sociales de la Gendarmerie.
 
Passant du commandement de la Légion de gendarmerie sud (Casamance) au prestigieux commandement de la gendarmerie mobile, le Général Niang ne quittera ce poste qu’en juillet 2013, pour assumer la charge de Haut commandant en second de la Gendarmerie nationale et sous directeur de la justice militaire.
 
Ce parcours exceptionnel a été ponctué par des participations à différents colloques, séminaires et conférences au niveau national comme international. Le Général Meïssa Niang est surtout un expert émérite de la CEDEAO sur le "Contrôle de la circulation des armes légères en Afrique de l’Ouest".
 
Il est chargé de cours à l’Ecole nationale d’administration (ENA), à l’école des Officiers de la gendarmerie nationale, etc.
 
Honoré par la Nation sénégalaise, le Général Niang est titulaire de plusieurs décorations nationales. Il est Chevalier de l’Ordre national du Lion en 1997, Officier ordre national du mérite en 2000 ou encore Médailler d’Honneur de la gendarmerie en 2010. 
 

Le Général Meïssa Niang, marié et père de quatre enfants, est Officier de l’Ordre national du mérite Francçais, Ordre du mérite de la garde civile de la République d’Espagne.
Mardi 15 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :