Gadio, en tournée politique à Podor, lance son slogan de campagne «Libérer les énergies…»


Gadio, en tournée politique à Podor, lance son slogan de campagne «Libérer les énergies…»
« Nourrir, éduquer et soigner, tels sont les principes fondamentaux qui commandent le développement d’un pays d’après le Dr Cheikh Tidiane Gadio, candidat du Mouvement Politique Citoyen Luy Jot Jotna à l’élection présidentielle du 26 février 2012.
Il l’a annoncé à Gadiobé, son village d’origine lors de sa tournée au Fouta inscrite dans le programme d’activités de la longue marche citoyenne : « le développement commence par les fondamentaux. Les fondamentaux c’est quoi ? Nourrir d’abord les populations à travers une agriculture performante facteur d’autosuffisance alimentaire et sources de revenus ; ensuite éduquer les populations pour qu’elles soient outillées ; et enfin, soigner ces populations pour qu’elles puissent produire le meilleur d’elles-mêmes. »
Mais pour le Dr Gadio, ce triptyque n’est rien d’autre « qu’un ensemble de conditions de base pour libérer l’énergie des sénégalais et leur permettre ainsi d’aller à l’assaut du développement ».
Le candidat du Mouvement Luy Jot Jotna a aussi fortement dénoncé ce qu’il appelle « la marginalisation des trois régions périphériques les plus délaissées du Sénégal ». Il dira que « la région du fleuve, la Casamance et le Sénégal oriental, toutes ces régions que nous appelons les régions périphériques, ont cumulé ou accumulé tous les malheurs des échecs de nos politiques de développement ». Pour lui ces régions auraient pu être les « locomotives du développement et non les victimes injustes du mal développement de notre pays ».
Ne se contentant pas d’une simple dénonciation, le Dr Gadio a voulu préconiser une solution à ces disparités notées dans le développement de nos régions. Pour lui, tout ceci s’explique par un déficit de leadership.
Cheikh Tidiane, partout où il est passé a demandé le soutien des citoyens à qui il a demandé de faire le bon choix. Non sans rappeler : « pour nous il y a une vie jusqu’aux élections, et aussi une vie après les élections. Ce qui est important c’est que notre message soit compris et nous comptons sur les sénégalais pour faire le bon choix ». Le bon choix s’appellerait-il Gadio ? Les électeurs auront le loisir de répondre à cette question au soir du 26 février 2012.
Mercredi 11 Janvier 2012




1.Posté par lili le 11/01/2012 11:35
Le docteur Gadio est a l'intérieur du pays depuis samedi, pour dire qu'il ne lésine aucun effort pour trouver ses compatriotes dans leurs derniers retranchements, afin de partager leur quotidienneté de tous les jours. Tout cela pour pouvoir après son élection, a la tête du pays apporter le soutien nécessaire a sa population. Bonne chance docteur



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016