GUÉGUERRE A L’AÉROPORT / ALASSANE NDOYE POUSSÉ VERS LA SORTIE : Son appartenance au Pds agité, son leadership contesté et ses avoirs fonciers dénoncés


Le bruit continue d'enfler au niveau de l'aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. La polémique a atteint son paroxysme et le départ du Secrétaire général du SUTTAAAS est une fois de plus demandé. Les dernières raisons évoquées pour exiger ce départ  sont entre autres, son appartenance au Pds, sa connivence avec un garde du corps du nom de Cheikh Thiam pour s'octroyer des terrains et enfin, son impopularité.
 
Aux accusations récentes contre Alassane Ndoye faisant état de «sa mauvaise gestion» caractérisée  par des dérives, par la détérioration du climat social, par le manque d'assistance, de prétention des conflits, par le manque de transparence dans la gestion...», a été adjoint un droit de réponse écrit par Doudou Diop au nom du bureau dudit syndicat. Dans le texte, les allégations sont balayées d'un revers de main. Mieux, il y est même dit que les doléances sont en phase d'être satisfaites.
 
Seulement...

Dans cette affaire, il y a du tout nouveau. En effet, la lutte pour le départ de Ndoye a désormais pris une nouvelle envergure. Considéré comme le seul travailleur qui ne devait jamais occuper ce poste de Sg du SUTTAAAS, Alassane Ndoye est rattrapé par son appartenance au Parti démocratique Sénégalais et ses accointances avec Karim Wade. Cette appartenance à un parti politique entache du coup, (dénoncent les syndicalistes), son rôle de Secrétaire général d'un Syndicat.  
L'homme est accusé aussi d'avoir les mains trempées dans des affaires foncières nébuleuses. Alassane Ndoye serait détenteur de terrains au niveau de l'aéroport de Dakar.  Ces terrains ont d'ailleurs été lotissés par un garde du corps proche du Pds, du nom de Cheikh Thiam. Dernier argumentaire déployé pour justifier son départ : son impopularité.  
Agent à Air France, Ndoye n'aurait jamais réussi à faire l'unanimité autour de lui. Cela découle du fait qu'il provient de l'entreprise qui compte le moins de travailleurs de toutes celles qui composent le syndicat. Les chiffres suivants sont éloquents. Pendant qu'Air France ne compte que 50 agents, AHS en liste 426, SHS 300, ABS 48, SEN SICAS 68 et EAS 100.
Dans les prochains jours,  l’air de l'aéroport pourrait devenir irrespirable si la polémique persiste...
 
 
Jeudi 22 Octobre 2015
Dakaractu




1.Posté par Le brave le 22/10/2015 16:37
Toutes ces vérités qui étaient cachées concernant Mr Alassane NDOYE montrent que le droit de choisir n'est pas aussi facile que l'on ne pense. La preuve, le choix porté sur ce même monsieur à la tête du SUTTAAAS en est l'illustre exemple. Tous les regrets de part et d'autre des personnels des différentes entités de la plateforme aéroportuaire LSS attestent la gestion nébuleuse de cet homme. Qui aurait pensé de lui que la boulimie foncière est l'un ou le principal atout des vertus qu'il incarne en cachette.
Et de surcroît, il se permet de dissimuler son appartenance au PDS parce qu'il craint d’être traité par ses pairs ( les membres du SUTTAAAS) de manipulateur, sans nul doute l'un des points forts de ce parti précité.
Alassane, il est d'une importance capitale d'apprendre à respecter les gens, parce que les hommes les plus tordus de cette planète sont ceux qui prennent leurs prochains pour des tarés. Personnellement, je suis persuadé que tu n'ignores pas que le Tout Puissant a crée l'homme de la façon la pus parfaite.
Réveille-toi mon cher frère avant que tes partenaires ne découvrent ton sale jeu et te traitent par la suite d'un ANGE sans le G = AN.E

2.Posté par Le brave le 22/10/2015 16:56
Karim WADE, l'un des plus grands puits de pétrole de ce pays pour avoir voler et dilapidé le patrimoine de notre pays, finance Alassane NDOYE pour qu'il destabilise AHS en essayant manipulant les autres sociétés de lAéroport LSS en les appelant à aller en grève le 23 octobre, sachant que AHS = ALSS. Il est indiscutable que si AHS n'existait pas, l'Aéroport LSS aurait disparu depuis belle lurette. Et ce vœux de Karim WADE traduirait la sortie du Président Macky SALL par la petite porte lors des prochaines élections présidentielles. Etant des patriotes sénégalais, nous ne lui donneront jamais une seconde chance de piller notre CHER SÉNÉGAL.
A bon entendeur, SALUT!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par ridwam le 22/10/2015 17:15
Est qu'il interdit à un sénégalais d'être militant du PDS? SALAUD DE MERDE

4.Posté par Le brave le 22/10/2015 17:27
Regardez les chiffres : Air France 50 agents, AHS 426, SHS 300, ABS 48, SEN SICAS 68, EAS 100. Si aujourd'hui Alassane NDOYE et Karim WADE arrivent leurs fins, qui serait le grand perdant, bien sur que c'est AHS, vu son effectif par rapport aux autre entités. Réfléchissez bien les chiffres parlent d'eux même. Comme disait WADE Père : WEDDI GUISS BOKKOUSSI.
A BAS LES PILLEURS, AHS NE SE LAISSERA JAMAIS FAIRE. CRACHER SUR LE THIERE DE TAMKHRIT DE DEMAIN AHS NE LE FERA JAMAIS, DAFAY REEERE BA SOUR, SARAKHé BA PARé NIANALE NDIABOTAM BI YEUP. YALLAH NA DIAM SAKH CI KEURGUI.

5.Posté par Le brave le 22/10/2015 17:47
Regardez les chiffres : Air France 50 agents, AHS 426, SHS 300, ABS 48, SEN SICAS 68, EAS 100. Si aujourd'hui Alassane NDOYE et Karim WADE arrivent leurs fins, qui serait le grand perdant, bien sur que ce sera AHS, vu son effectif par rapport aux autres entités de l'aéroport LSS. Réfléchissez bien les chiffres parlent d'eux même. Comme disait WADE Père : WEDDI GUISS BOKKOUSSI.
A BAS LES PILLEURS, AHS NE SE LAISSERA JAMAIS FAIRE. CRACHER SUR LE THIERE DE TAMKHRIT DE DEMAIN AHS NE LE FERA JAMAIS, DAFAY REEERE BA SOUR, SARAKHé BA PARé NIANALE NDIABOTAM BI YEUP. YALLAH NA DIAM SAKH CI KEURGUI.

6.Posté par Almamy le 22/10/2015 18:13
Je ne suis pas concerné directement par cette affaire.
Mais en tant que Syndicaliste, les arguments avancés pour évincer Mr Ndoye sont très légers.
1. En quoi appartenir à un parti politique est il un handicap ? Ex: Mody Guiro, Birima NDIAYE...de la CNTS sont des militants du PS. Diop Castro à la LDMPT, feu Iba Ndiaye Diadji du SUDES et de la CSA était Responsable au PIT...
Donc, c'est deux choses à dissocier. Mr Ndoye est libre de militer là où il veut.
2- Le SUTTAAAS a été dirigé pendant une dizaine d'années par un chômeur en l’occurrence Baila Sow Ex Agent de Air Afrique. Par conséquent l'argument de l'entreprise minoritaire ne tient pas. Pourquoi l'avaient ils choisi comme SG ?
3- les mécanismes de révocation existent s'il ne jouit plus de la confiance de ses pairs; mais qu'on évite les jugements de valeur dans l'espace syndical

7.Posté par bidon le 23/10/2015 00:01
thiey allou ndoye do dém dé tu es un petit idiot frere de mbeur et mbeur que tu es anna Mme elle va khana arréter d'aller en boite de nuit sans toi
ma continué walla§§§§§§§

8.Posté par zeus le 23/10/2015 00:59
la bave du crapaud n'atteindra jamais les blanches plumes de la colombe, a la tortuosité et la médisance qui habitent ces bonnimenteurs l'on repondra par un debat de niveau les faits sont réel a l'aéroport les leches bottes veulent s'ériger en donneur de leçon ce n'est ni la compétence ni le dévouement ni le savoir qui les a placé a leur presente station de responsable mais helas l'art de cirer les bottes et de s'abaisser a tt moment devant le patron oubien l'appartenance a un supposé tt puissant lobby resten leur valeur absolue.
l'aéroport souffre a cause de ces types qui n'ont rien à voir avec le sénégalais soucieux du devenir de sa jeunesse, alassane ndoye ne sabaissera jamais devant crapaud on le lui permettra point ca.
wait and see

9.Posté par vrai syndicaliste le 23/10/2015 03:33
Je crois que les gens qui parlent que du mal sur la personne Alassane Ndoye ne connait pas ce que signifie le mot SYNDICALISTE . Connaissant Monsieur Ndoye comme toute personne qui vit sur ce territoire aeroportuaire savent tres bien qu'il est la que pour l'interet du syndicat et des travailleurs .
C dommage qu'on est dans un pays ou les gens ne savent que dire au mal , detruire et cherche a rentrer dans la vie d'une personne . soyons syndicaliste ,croyons a notre SUTTAAAS et arrete de salir cette peau dure d'un vrai lebou qui ne se laissera jamais faire et n'a jamias ete politicien .
Vive notre SG Alou Ndoye
Vive notre syndicat SUTTAAAS.

10.Posté par BIRIMA le 24/10/2015 00:45
qui a négocié la reprise des agents de l'ex société de contrôle doc SOFRASEP devenue ISDS Sénégal à l'Aeroport Leopold Sdar SENGHOR jusqu'à minuit un décembre 2013 C'est bien Alassane NDOYE pour votre info/ le procès verbal est encore disponible ! Qui a négocié les paiements des arriérés de l'ex Sofrasep par ISDS Sénégal ! C'est bien Alassane NDOYE/ Dommage ! CEux qui s'agitent tapis dans l'ombre! on les connait ! on va y revenir prochainement



Dans la même rubrique :