GROUPE B DE L’AFROBASKET : LES LIONS ARRACHENT LA VICTOIRE ET PRENNENT LA PREMIÈRE PLACE


GROUPE B DE L’AFROBASKET : LES LIONS ARRACHENT LA VICTOIRE ET PRENNENT LA PREMIÈRE PLACE
Le Sénégal a battu l’Angola par 74 points à 73, une victoire acquise durant les toutes dernières secondes du match joué pour la troisième journée du groupe B de l’Afrobasket masculin 2015, en Tunisie.
Les deux points marquant de la victoire des Lions ont été acquis grâce à l’ailier Antoine Mendy. Il a réalisé le double panier à sept secondes de la fin de la partie, quand les Angolais menaient par 73 à 72. A la mi-temps, les Lions étaient en avance de quatre points sur les Angolais (37-33).
Avec cette victoire, les protégés de Cheikh Sarr prennent la première place du groupe B. Mercredi, à 21h GMT, ils vont jouer un match de huitième de finale contre l’Ouganda.
 
Lundi 24 Août 2015
Dakaractu




1.Posté par Un AMOUREUX DU BASKET le 24/08/2015 23:53
Ce match est plein d'enseignements. Le départ de Mohamed Faye a fait installer un autre climat. L'atmosphère montre une certaine sérénité et une discipline évidente. On sent que l'équipe veut rester une équipe et quelque soit le résultat. D'un autre côté, on voit bien que l'équipe manque un joueur de la dimension de Mohamed, c'est à dire d'un joueur imprévisible, audacieux, fougueux même si on sait que ça ne marche pas toujours. Dans une équipe il faut tous les caractères et tous les profils (talents). Il faut un calme, un nerveux, un agressif dans le bon sens, un nonchalant, etc. et c'est l'ensemble qui apporte l'équilibre à l'équipe et qui lui permet de s'adapter aux différentes situations. Je ne reviens pas sur la sanction qui est normale mais je pense qu'à un moment donné Almeida a compris qu'il fallait un tireur extérieur ou plutôt que la solution était dans le jeu extérieur parce que Gorgui était pris à deux ou trois. Cette marquage à deux sur Gorgui est un point de fixation favorable aux joueurs extérieurs percutants et adroits. Dr Diop et Almeida nous ont mis chacun un panier à 3 points, c'était à un moment capital du match.
Je pense que pour la suite, il faut des exercices de tirs pour tous les joueurs de champ puisqu'on a beaucoup de grands qui font du bon travail à l'intérieur.
Sur le plan défensif, je pense qu'il est inadmissible que les Morais trouvent autant de bonnes positions surtout en tête de raquette ou à 45°. Quand on a suffisamment de grands on aide moins dans les pénétrations adversaires et on sort sur les extérieurs ciblés. Carlos Morais a de bons appuis qui lui permettent même de tirer en position arrêtée et son fort se situe dans les écrans. C'est pourquoi il faut donner comme consigne de changer sur chacun écran autant à droite qu'à gauche quitte à ce que le poseur d'écran (souvent un pivot) se retrouve tout seul. Ce n'est pas grave car le plus souvent il va se retrouver dos au panier avec de mauvais appuis, ce qui laisse le temps à la rotation défensive de réagir et n'oublions pas la fin de possession adverse (les 24 seceondes).
Il y a quelque chose d'intéressant dans cette équipe avec un leader de la dimension de Gorgui Sy Dieng. Les joueurs s'identifient à lui et lui en toute modestie s'identifie aussi au reste du groupe. on voit que ce sont des garçons d'une grande intelligence, ils ne se prennent pas au sérieux. Maintenant, celui qui pense que Mohamed Faye n'a plus de place dans ce groupe se trompe. Le Sénégal a besoin de lui, il fait une erreur et il a eu le courage de demander pardon à son coach, à l'équipe et à tout le pays. Comme l'on dit en oualof "NIT MOTOUL".
Que les gens cessent de s'en prendre à Mohamed Faye qui a besoin d'encouragement et au Sénégal on a besoin de tout le monde. C'est ce que nous a toujours appris Mame Abdou Aziz Dabbakh, RTA.
Vive le Sénégal !
Vive l'équipe nationale de Basket !

2.Posté par baba le 25/08/2015 11:50
c'est très constructif ce que vous venez de dire



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016