GRÈVE DES TRAVAILLEURS DES COLLECTIVITÉS LOCALES Touba-Commune, l’exception à la règle !


Pendant que les travailleurs de la presque totalité des collectivités locales du Sénégal ont suivi la grève de 72 heures décrétée par l’intersyndicale qui les réunit, à Touba et principalement au niveau de la commune, aucune minute n’a été perdue. Autrement dit, le mouvement d’humeur n’a point été suivi.
Au cours d’une assemblée générale tenue dans l’enceinte de la commune, les différents intervenants ont justifié leur attitude par la qualité de leurs conditions de travail. Portant la voix de ses collègues, Madame Mbacké Awa Kandji, agent à l’état-civil, a fait état des importantes décisions prises par l’équipe municipale et qui ont largement influé sur leurs conditions de travail tout comme leur statut. Selon elle, au-delà du personnel et des salaires qui ont été sensiblement revus à la hausse par le maire Abdou Lahad Kâ, leurs cotisations à la caisse de sécurité sociale et à l’Institut de prévoyance retraite sont assurées. Mieux, la quasi-totalité des agents municipaux de Touba-mosquée est intégrée dans la fonction publique.
La rencontre a aussi été mise à profit pour solliciter du maire Abdou Lahad Ka, l’informatisation de l’état-civil, l’ouverture de centres secondaires dans des quartiers périphériques et la centralisation des actes de Ndame au niveau de l’état-civil de Touba mosquée. L’édile a remercié ses collaborateurs non sans promettre de trouver solution à leurs préoccupations.
Jeudi 4 Février 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :