GRC / Boubacar Camara PCA, Sococim aux jeunes : « Celui qui vous dit que " Xaalis dagnou kay lidieunti " vous trompe… »


Un des mentors de la cérémonie de la Grande Rentrée Citoyenne, le PCA de la Sococim, Boubacar Camara, a livré un discours « assez jeune » à tous ces élèves et étudiants qui ont pris d’assaut la salle du Grand Théâtre.
Mr. Camara s’est surtout inspiré du langage actuel des jeunes pour se faire comprendre. « Il y a des couples que j’ai « like », et d’autres que j’ai « dislike » » dira-t-il, faisant référence aux fameuses émoticônes de Facebook.
« Personne ne peut vous comprendre, parce que vous êtes des privilégiés par la disponibilité de l’information, parce que vous avez une « badiène » (tante) qui s’appelle « Google » » leur dira-t-il. « Il est presque impossible de vous parler, parce que vous êtes connectés « every where », « any time », vous êtes connectés même aux endroits où il ne faudrait pas l’être ».
Faisant la leçon, il indiquera que durant sa formation qui a abouti à une spécialisation dans beaucoup de domaines, « docteur en droit, inspecteur des douanes, inspecteur général d'Etat », en plus du savoir il faudra un savoir-faire.
Il faut aussi un réseau du coté du cv, conseillera t-il, ainsi que la maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Pour finir, il les a appelé a s’armer de courage et d'éviter la facilité : «Je ne comprends pas le discours que l’on sert aux jeunes, ceux qui vous disent que l’argent ne s’acquiert pas avec le travail, mais plutôt par des manigances, vous trompent ! » 
Lundi 14 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :