GOUVERNEMENT : Khoudia Mbaye est mal barrée

Va t-on vers fissure entre l’Apr et les «jallarbistes» ? La dernière sortie du ministre en charge de la Promotion des investissements, Khoudia Mbaye, a heurté au plus haut point Macky Sall. En pleine réunion du secrétariat national, le patron de l’APR a descendu en flammes «son» ministre.


Venue présider une finale à Gandon, la ministre chargée de la Promotion des investissements avait fait une sortie qui n’est pas passée inaperçue. « Si Macky Sall fait un mandat de sept ans, il fera du Wax waxett (se dédire) », avait affirmé Khoudia Mbaye. Et justement, le Président de la République va faire un mandat de sept ans comme il l’a annoncé, ce mardi, après avoir reçu l’avis des juges du Conseil constitutionnel.
Pour dire que celle qui se trouve être maire de cette commune de Saint-Louis, qui s’est risquée à trancher par anticipation, par les temps qui courent, ne doit pas se sentir à l’aise au sein du Gouvernement.
Qui plus, sa sortie avait heurté au plus haut point le patron des «apéristes». Libération a appris, en effet, que lors de la dernière rencontre du secrétariat national de l’Alliance Pour la République (APR), Macky Sall qui affirmait qu’il respecterait l’avis du Conseil constitutionnel, avait fustigé fermement la sortie de «son» ministre. Va t-on assister à une cassure entre l’APR et la Ligue Démocratique (LD) ?
Ils sont nombreux au sein de la majorité à affirmer qu’à part Abdoulaye Bathily, les responsables «jallarbistes» ne jouent pas un jeu clair avec le Pouvoir. On se souvient que Khoudia Mbaye avait dû démettre son Directeur de cabinet, Moussa Sarr - issu de la même formation qu’elle - après une sortie virulente dans la presse. A cela s’ajoutent les sorties tous azimuts du Secrétaire général de la LD, Mamadou Ndoye, qui ne rate jamais le régime.
Dans tous les cas, la sortie de Macky Sall dénonçant les propos tenus par Khoudia Mbaye, en pleine réunion de son parti, démontre à ceux qui en doutaient encore qu’entre la LD et l’APR, les frictions commencent à atteindre des proportions inquiétantes.
Vendredi 19 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :