GLOIRE ETERNELLE AU PRESIDENT HUGO CHAVEZ !

C’est avec une grande consternation que nous avons appris le décès du camarade Hugo Chavez Frias ce mardi 05 mars 2013 alors qu’il vient juste de remporter haut la main (54,42%) l’élection pour un nouveau mandat et qu’il n’a même pas encore prêté serment.


GLOIRE ETERNELLE AU PRESIDENT HUGO CHAVEZ !
Depuis 14 ans, le camarade Chavez, malgré des contingences de toutes sortes, n’a ménagé aucun effort pour l’amélioration du niveau de vie des couches les plus défavorisées de la population vénézuélienne.
Durant son règne, le PIB du pays a triplé, la santé s’est fortement améliorée, la scolarisation a progressé de 70% et l’analphabétisme a été vaincu par une meilleure distribution de la manne pétrolière nationalisée.
And Jëf salue le combat de l’homme engagé qui s’est toujours tenu debout pour les combats progressistes en vue d’un monde plus juste et multipolaire.
De manière prémonitoire, le 5 avril 2012, lors de la messe célébrée pour sa santé, le Commandant Chavez disait: « Donne-moi ta couronne, Jésus Christ, donne-la moi, que je saigne, donne-moi ta croix, 100 croix, que je les porte. Mais laisse-moi la vie, parce qu'il me reste des choses à faire pour ce peuple et ce pays. Ne me reprends pas encore ! »
La volonté Divine, implacable, abrège la vie de ce grand homme comme une symphonie inachevée alors que les tâches demeurent immenses dans la construction bolivarienne.
En ces journées de deuil, And Jëf, Parti Africain pour la Démocratie et le Socialisme (AJ/PADS) présente ses condoléances les plus attristées au peuple frère du Venezuela et prie pour que le Tout Puissant l’accueille au ciel et pour qu’il repose en paix au Panthéon des grands hommes à côté de Simon Bolivar.
 Chavez est parti, Chavez est là car les grands hommes meurent, leurs idées demeurent. Hugo Chavez continuera d’inspirer le combat pour la liberté et la justice partout dans le monde.  
Un autre monde est possible ; le combat continue ! 

Fait à Dakar, le 06 mars 2013
 Landing SAVANE SG AJ/PADS
 
Mercredi 6 Mars 2013




1.Posté par max le 07/03/2013 09:28
Un homme qui était aux côtés des plus faibles et qui a servi dignement son pays, un modèle pour nos dirigeants s'ils veulent réussirent leur mission, ils doivent s'inspirer de lui.

2.Posté par diabou le 07/03/2013 10:14
Votre témoignage aurait pu avoir plus de pertinence si vous n'aviez pas reniè votre idéal de jeunesse qui était au demeurant trés juste. Votre métamorphose après avoir gouté aux ors du pouvoir a découragé beaucoup de jeunes qui croyaient qu'il était possible de construire un autre monde plus juste au Sénégal . Vous avez renié vos convictions marxiste et moaoiste. On aurait pu comprendre un changement d'orientation plus africaine , plus nationaliste de la cause à laquelle vous croyez mais votre capitulation ne peut être comprise que comme une trahision de la cause nationale. Cependant, Hugo Chavez, du fait qu'il était prodément venezélien, avait compris compris qu'il ne pouvait y avoir de comprission dans la défense de la cause nationale. Des années et des années voir des siecles encore, les venezéliens célébront la gloire de ce digne fils qui redonnait la fierté à son peuple . Tous ceux qui sont débout et qui luttent pour l'émancipation de leur peuple le célébront aussi. Gloire à jamais commandaté.

3.Posté par diabou le 07/03/2013 10:30
Votre témoignage aurait pu avoir plus de pertinence si vous n'aviez pas reniè votre idéal de jeunesse qui était au demeurant trés juste. Votre métamorphose après avoir gouté aux ors du pouvoir a découragé beaucoup de jeunes qui croyaient qu'il était possible de construire un autre monde plus juste au Sénégal . Vous avez renié vos convictions marxiste et moaoiste. On aurait pu comprendre un changement d'orientation plus africaine , plus nationaliste de la cause à laquelle vous croyez mais votre capitulation ne peut être comprise que comme une trahision de la cause nationale. Cependant, Hugo Chavez, du fait qu'il était prodément venezélien, avait compris compris qu'il ne pouvait y avoir de compromission dans la défense de la cause nationale. Des années et des années voir des siecles encore, les venezéliens célébront la gloire de ce digne fils qui redonnait la fierté à son peuple . Tous ceux qui sont débout et qui luttent pour l'émancipation de leur peuple le célébront aussi. Gloire à jamais commandaté.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016