GLOIRE DU FOOTBALL SÉNÉGALAIS DES ANNÉES 60, SÉRAPHIN PUCETTI, ENTRAÎNEUR A CHATILLON, DÉTECTEUR DE TALENTS


GLOIRE DU FOOTBALL SÉNÉGALAIS DES ANNÉES 60, SÉRAPHIN PUCETTI, ENTRAÎNEUR A CHATILLON, DÉTECTEUR DE TALENTS
Dakaractu.com :  Les spectateurs du Stade Demba Diop qui le remplissaient dès midi pour assister aux parties de football d’anthologie qui ont marqué son histoire se souviennent de lui, comme un joueur généreux dans l’effort, déterminé à gagner et surtout infatigable. Séraphin Pucettti, c’est notre homme, fut le milieu de terrain international de la mythique Jeanne d’Arc de Dakar de la fin des années 60 jusqu’à fin 70, celle qui était coutumière des matches à remontada, parce qu’elle ne s’avouait jamais vaincue, celle des Fara Gomis, Alioune Ndiaye « cheval fou », Mamadou Diop, Moustapha Dieng, Alpha Touré, Christophe Sagna et autres Thiam et  Karamoko.  
« Séra », on l’appelait ainsi, avait 3 poumons et 240 minutes par match dans les jambes, symbolisant à lui tout seul, le slogan « J.A : EN BAS EN ARRIERE !!! », parce qu’équipe jouant sans logiciel de recul. Si Christophe Sagna était le dépositaire du jeu de  la J.A., Séraphin Pucetti en était le gardien, car il en avait les clés.
Aujourd’hui âgé de 68 ans, Séra vit encore foot, respire foot, pense foot et surtout ressent foot. C’est cet instinct tout entier tourné vers le jeu, qui l’amène souvent, de sa nouvelle passion d’entraîneur à dénicher des pépites, que les émissaires des clubs les plus réputés au monde, n’ont pas vues. Lui les a vues parce que pour lui le foot est universel et se pratique autant à Barcelone, à Paris, Milan, Manchester, qu’à…Châtillon. C’est ce flair, basé sur une passion du ballon rond, qui lui a permis de sentir, d’observer, et de guider l’éclosion d’un garçon de 13 ans. Il l’a couvé, formé, formaté et persuadé que les portes closes étaient faites pour être ouvertes à coups de volonté et d’ambition.
Il n’est pas peu fier de sa prise. Il a pour nom Grégoire Defrel et était footballeur de quartier à Châtillon (92) il y a encore quelques années, et n'avait pas été préparé à devenir footballeur professionnel. Ignoré des radars de la détection française, celui-ci évolue pourtant aujourd'hui à Sassuolo en Serie A. Car si son histoire a tout du conte de fées, c'est aussi et surtout parce qu'elle est, par définition, extraordinaire, et qu’elle doit sa force à la conviction d’un homme. C’est cette histoire que le magazine « SO FOOT » a racontée. Elle permet le rêve à tous ceux qui ont un ballon qui brille au fond des yeux et qui attendent l’étincelle ou le regard d’un amoureux du ballon sur eux. Moteur!


A lire http://www.sofoot.com/gregoire-defrel-cendrillon-des-hauts-de-seine-218077.html
Dimanche 23 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :