GESTION PATRIMONIALE DU PORT DE DAKAR : Les pépés et les mémés prennent le pouvoir


GESTION PATRIMONIALE DU PORT DE DAKAR : Les pépés et les mémés prennent le pouvoir
La gestion du Port autonome de Dakar revient à la surface. Après les différents scandales (Necotrans…), les difficultés de toutes sortes des armateurs, le tout couronné par le bateau qui a dernièrement pris feu faisant huit (8) morts, voilà le Directeur Général qui se distingue de bien mauvaise manière encore une fois.
Selon nos confrères de Jotay.net, Cheikh Kanté a signé il y a quelques jours le renouvellement de contrat de beaucoup de cadres partis à la retraite depuis bien longtemps. Parmi eux, le Directeur des Ressources humaines Amadou Yaya Sarr. A la retraite depuis des années, Jotay révèle que ce dernier bénéficie chaque année du renouvellement de son contrat comme si les jeunes qui sont à la Direction des Ressources humaines et d’autres cadres de la boîte ne sont pas aptes à occuper ce fauteuil.
Il y a aussi Oumar Diagne Thiam, 68 ans. Ancien Directeur de la Fonction publique, ancien secrétaire général du Port sous le magistère de Bara Sady, Oumar Diagne Thiam est maintenu en fonction comme conseiller technique alors qu’il a pris sa retraite depuis longtemps.
Ce qui est curieux dans son cas, c’est qu’il avait été cité en même temps que Bara Sadi dans le dossier du Port de Dakar. Mais il y a eu entre temps un retournement tellement spectaculaire que Cheikh Kanté et Oumar Diagne Thiam sont « devenus liés ».
La seule mémé ayant bénéficié des faveurs du tout puissant Directeur général, c’est Maman Bathily. Elle aussi, a été nommée conseillère technique et maintenue pour un an encore. Last but not least, Mamadou Diop, Directeur financier et comptable, est renouvelé comme s’il était le seul compétent de la boîte.
En tout état de cause, ces nominations sont la preuve soit de son incompétence, soit de l’incompétence du personnel actuel du Port.
Ces maintiens ne sont rien face à la pléthore de recrues que Cheikh Kanté a faites depuis sa nomination à la tête du Port de Dakar. En seulement quelques années, il a plus que doublé l’effectif de la boîte avec des nominations clientélistes. Parmi ceux qui ont bénéficié de ces nominations, il y a le président de l’Assemblée nationale, des députés, des pontes de la République et même des… journalistes et animateurs.
Mardi 2 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par cassius le 02/02/2016 14:10
ehhh ouééé... pour eux (APR et compagnie) c ça la bonne gouvernance vertueuse et sobre

2.Posté par safina le 02/02/2016 14:38
j'ai beaucoup d'estime pour notre président mais Amsatou est une valeur sure quil fallait conserver, la contradiction est parfois nécessaire,prési faut se méfier d'un entourage qui acquiesce tout;affectueusement



Dans la même rubrique :